Une nouvelle étiquette énergie pour l’équipement de la maison


L’étiquette énergie fait peau neuve. Depuis le 1er mars 2021, en effet, une nouvelle étiquette énergie a fait son apparition en magasin et en ligne sur cinq groupes d’appareils :

  • lave-vaisselle ;
  • lave-linge et lave-linge séchant ;
  • réfrigérateurs/congélateurs ;
  • ampoules ;
  • téléviseurs et écrans.

Mise en place dans toute l’Union européenne en 1995, la précédente étiquette énergie était devenue désuète en raison de la performance de plus en plus grande des appareils. Des classes supérieures avaient dû être ajoutées pour aboutir à une échelle allant de G à A+++. Le consommateur pouvait s’y perdre !

Ce qui change concrètement

Cette nouvelle étiquette énergie signe le retour à une échelle de A à G. Ainsi, par exemple, un réfrigérateur anciennement étiqueté A+++ peut passer dans la classe C, même s’il est aussi efficace qu’auparavant sur le plan énergétique. L’idée est de « vider » les classes A et B, pour encourager la conception de nouveaux produits encore plus économes en énergie qui pourront être intégrés dans ces classes.

Exemple d'étiquette énergie avant/après pour un réfrigérateur

L’étiquette énergie version 2021 intègre par ailleurs un QR code qui permet d’accéder à une base de données électronique des produits (disponible courant 2021), ainsi que des icônes plus lisibles.

150 euros d’économies par mois

L’objectif de cette révision est multiple :

  • accroitre la transparence pour les consommateurs ;
  • accroitre les exigences en matière d’écoconception, notamment réparabilité ou recyclabilité des produits ;
  • stimuler les progrès techniques (la désormais classe A est très exigeante et sera difficile à trouver en 2021) ;
  • réaliser des économies d’énergie à hauteur de 150 euros par mois par foyer.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 27 = 37