Une dizaine de lignes de train de nuit mises en service d’ici à 2030


Investir dans le ferroviaire, c’est investir dans l’avenir. Le ministre des Transports a récemment annoncé un ambitieux projet de multiplication de trains de nuit qui sera lancé entre 2026 et 2030 pour un investissement d’au moins 800 millions d’euros dans le matériel roulant.

Le Premier Ministre Jean Castex a également indiqué une prochaine relance du train de nuit Paris-Aurillac, après celle du Paris-Nice en mai dernier.

Afin de faciliter la mobilité intra-européenne des citoyens, de nouvelles lignes reliant les capitales verront également le jour.

Début 2022, un appel à manifestation d’intérêt sera lancé par le Gouvernement pour assurer la commande et la gestion du matériel roulant, pour une livraison prévue à partir de 2026.

9 200 km de petites lignes

Par ailleurs, en déplacement le week-end dernier dans les Vosges, le Premier ministre a révélé la remise en état de l’ensemble des petites lignes ferroviaires de France en inaugurant la voie ferrée reliant Épinal et Saint-Dié-des-Vosges, qui était fermée depuis trois ans pour cause de vétusté, pour un total de 21 millions d’euros.

Au total, ce sont 9 200 kilomètres de petites lignes qui vont être réhabilités par l’État et les régions en France d’ici à 2030.

En vidéo, Jean Castex inaugure le train de nuit Paris-Nice



Source link