Un Si Grand Soleil : Gaëlle va “tenter de se racheter” selon Hélène Degy – News Séries à la TV



Rencontre avec l’interprète de Gaëlle Lestrac, de retour dans “un Si Grand Soleil” depuis le début de l’année. Un personnage ambivalent qui avait marqué les téléspectateurs de la quotidienne de France 2.

Gaëlle Lestrac est de retour dans Un Si Grand Soleil, près de deux ans après sa première apparition. Ca vous a fait quoi de reprendre du service ?

Hélène Degy : Ca me fait vraiment plaisir, car je n’avais jamais fait l’expérience de faire durer dans le temps un personnage et de pouvoir le faire évoluer. Je trouve ça très enrichissant, et c’est aussi une aventure assez dingue parce que c’était il y a deux ans déjà ! C’est un personnage que j’ai eu de la chance de défendre, dans plein de registres différents, que ce soit de la comédie, puis du drame, de la romance… Et pouvoir la faire renaître, ça m’excite beaucoup en tant que comédienne. Il fallait attendre un peu que les scénaristes trouvent de la crédibilité au retour de Gaëlle; d’ailleurs, elle est toujours en prison, elle n’a pas totalement racheté ses fautes !

Condamnée pour avoir tué André Faure et tenté d’assassiner Jo, Gaëlle se retrouve mêlée à l’enquête sur la fusillade qui a eu lieu lors de la cérémonie en l’honneur de Becker. La police soupçonne le tueur d’avoir voulu viser Alex, et Gaëlle sert un potentiel suspect sur un plateau à Manu. Va-t-elle essayer de profiter de la situation pour tenter de tirer son épingle du jeu ?

Exactement. Je ne fais que défendre mon personnage bien sûr, mais c’est une façon pour elle de se racheter et d’obtenir une remise de peine. Elle met à profit la situation, et tente de revoir Alex qui est l’amour de sa vie et dont elle est sincèrement amoureuse. Après, c’est vrai qu’en termes de scénario, on pourrait croire à des choses un peu floues ou à un manège au vu de ce qu’elle a pu faire par le passé, mais à tort ! (rires) 

En effet, car on a vu jusqu’où Gaëlle était capable d’aller dans le mensonge pour arriver à ses fins. On peut se demander si elle a toujours des sentiments pour Axel et que les accusations qu’il lui porte l’ont véritablement blessée, ou si au contraire elle prépare encore un coup d’avance… 

Ce n’est pas un coup d’avance… Mais on a toujours un doute avec ce personnage ! C’est super de jouer avec cette ambiguïté. En tout cas, Gaëlle est aujourd’hui en prison. Elle n’a pas de famille, personne ne vient la voir à part un fou furieux de temps en temps… Alex est la seule personne à qui elle peut se raccrocher réellement. Je pense qu’elle tire un peu les cordes de leur relation pour voir s’il serait capable de craquer à nouveau pour elle, parce qu’elle l’aime encore. Leur amour a été très fort, et tout ce qu’elle a fait derrière, ça a été malgré elle. Elle devait passer par là, c’était sa partie noire “cachée”, et il fallait qu’elle venge son père, au détriment de son histoire d’amour avec Axel. Je pense qu’elle regrette ce qui s’est passé, et de se retrouver seule en prison ne doit pas être facile pour elle. Après, les scénaristes nous réservent toujours des surprises ! Quand j’ai commencé à jouer Gaëlle, elle était saine, super-flic, amoureuse, et tout ce qui en a découlé ensuite, je l’ai découvert au fil des scénarios. C’est aussi ça qui me fait dire aujourd’hui que ses sentiments amoureux sont sincères, et c’est comma ça que je la joue et la défend. Mais les choses peuvent toujours évoluer !

Si Gaëlle était amenée à devenir un personnage récurrent, seriez-vous prête à accepter ou préférez-vous garder une certaine liberté par rapport au tournage d’une quotidienne, qui peut être très prenant ?

Pour tout vous dire, à la base le deal était que je tourne ces trois mois il y a deux ans sur une arche complète du personnage et que Gaëlle ne revienne pas. Sur une démarche personnelle, j’ai écrit aux auteurs pour leur communiquer mon envie de revenir, et suite à ça, son retour a été créé, en laissant de grandes portes ouvertes par rapport à ça. Personnellement, j’en serai ravie; certes ça peut être chronophage, mais le rythme des arches permet de se concentrer sur l’accent sur différents groupes de personnages à tour de rôle. J’ai l’impression que ça laisse la possibilité de faire d’autres choses à côté. Mais ça me tenterait bien de vivre une saison ou deux de récurrence !

Comment se sont déroulés vos essais pour intégrer le casting d’Un Si Grand Soleil ?

J’avais présenté le casting pour le rôle de Mélanie Maudran, et j’étais dans les dernières, j’ai été rappelé plusieurs fois pour des essais avec les personnages de Théo, de Julien Bastide, ça a été très loin dans le processus même si je n’ai pas été prise. Les membres de l’équipe m’ont dit que je les avais marqués et qu’ils me rappelleraient pour autre chose. On nous dit souvent ça en casting, mais les paroles ne sont pas forcément tenues; et là, six mois plus tard, on m’appelle pour me proposer le rôle de Gaëlle. Je rencontre les auteurs, mais je dois faire un choix assez rapidement car j’ai été castée pour un autre rôle en même temps. Ils me parlent du personnage, et c’est moi que l’on essaie de convaincre cette fois, à l’inverse des premiers castings ! (rires) Cette rencontre m’a beaucoup touchée car elle m’a mise en lien avec les auteurs et les créateurs de la série, et j’ai tout de suite adoré le personnage dans la façon dont on me l’a décrit. Ca prouve aussi qu’ils nous font confiance quand ils ont eu un coup de coeur pour un acteur.

Quels sont vos projets à venir, en marge d’Un Si Grand Soleil ?

J’ai joué pendant longtemps un spectacle qui s’appelle La Peur, adapté d’une pièce de Stefan Zweig, grâce à laquelle j’ai été nommée dans la catégorie Révélation féminine aux Molières. Grâce à cela, le spectacle est resté pas mal de temps à l’affiche, on a joué plusieurs saisons sur Paris et fait plusieurs tournées, ça a été une énorme aventure qui s’est achevée l’année dernière. Ensuite, j’étais en tournée avec La Famille Ortiz de Jean-Philippe Daguerre, ça s’est arrêté avec tout ce qui se passe, évidemment. Et sinon, j’ai un seule en scène en préparation. C’est un projet que je porte depuis longtemps et qui est très excitant, j’ai hâte de rentrer en préparation par rapport à ça mais pour l’instant il faut bien que je me blinde en termes d’organisation et de production, et m’assurer qu’on puisse ne pas répéter dans le vide car actuellement tout est un petit peu gelé. Mais j’ai hâte !



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


86 + = 88