Un Si Grand Soleil en avance : résumé de l’épisode du jeudi 18 juin 2020 [SPOILERS] – News Séries à la TV


Dans le prochain épisode de “Un Si Grand Soleil”… Tandis que la police soupçonne monsieur Tésa d’avoir orchestré un faux cambriolage, Brochot s’en sort bien.

Capture d’écran/FTV

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode d’Un Si Grand Soleil diffusé demain soir sur France 2 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Jeudi 18 juin dans Un Si Grand Soleil

LA POLICE SOUPÇONNE MONSIEUR TÉSA D’AVOIR ORCHESTRÉ UN FAUX CAMBRIOLAGE

Le lendemain du faux cambriolage, Quentin écume les sites d’informations lorsque Davia arrive à l’appartement pour lui faire une surprise. Alors qu’ils sortent pour se balader, la jeune femme s’amuse à filmer son compagnon pour garder des souvenirs de ce qu’ils vivent ensemble mais ce dernier ne trouve pas ça très drôle et s’emporte contre elle avant de s’excuser. Comme Quentin confie qu’il espère que leur histoire d’amour durera, Davia s’interroge et insiste pour savoir ce qu’il se passe. Pour esquiver le sujet, le jeune homme prétend avoir un petit coup de blues mais promet qu’il ira bientôt mieux. Pendant ce temps, des policiers constatent les dégâts causés par le casse chez Ange Logistique. A l’arrivée de Quentin sur place, Monsieur Tésa, le directeur, se dit convaincu que la police a cru à leur version des faits. Lorsque l’inspecteur des impôts débarque dans l’entreprise pour entamer la procédure administrative, Tésa l’informe du cambriolage de la veille et précise que le contrôle va devoir être reporté à une date ultérieure. Mais l’agent du Trésor ne se laisse pas berner et prévient Alex et Manu qui décident de poursuivre leurs investigations pour trouver le complice de Tésa. De son côté, Quentin reçoit la visite de Gary lorsque Lévy l’appelle pour le convoquer au commissariat afin de lui poser quelques questions. Bien qu’Alex révèle que des soupçons d’escroquerie à la TVA pèsent sur Tésa, Quentin fait mine de ne rien savoir sur son patron et ajoute que ce dernier a toujours été honnête avec lui avant de quitter le poste.

BROCHOT S’EN SORT BIEN

Au cours d’un déjeuner avec sa fille, Becker confie avec émotion que sans Janet il serait mort aujourd’hui et qu’il désire donc l’aider à traverser cette épreuve difficile. Sachant pertinemment qu’il n’est pas décisionnaire de l’issue du procès, Clément reste confiant mais avoue qu’il ne sera rassuré qu’une fois le verdict rendu. Pendant ce temps, Maître Colin explique à son client avoir pris les mesures nécessaires pour que la décision du tribunal soit en sa faveur. Plus tard dans la journée, tout le monde se réunit au Palais de Justice pour entendre la décision des jurés. A la surprise générale, Brochot est condamné à trois ans de prison pour proxénétisme mais est acquitté en ce qui concerne la tentative d’assassinat du commandant Becker et la séquestration de Janet et sa fille. Révoltée, le docteur Lewis hurle au Président de la cour qu’il n’a pas le droit de faire cela et quitte la salle en trombe. En parallèle, Becker croise le procureur Bernier et tente de le convaincre qu’il est essentiel que le parquet fasse appel de cette décision. Même si Bernier craint qu’un autre procès nuise à l’image déjà fortement abîmée de la police, il jure de réfléchir et de le tenir informé. Florent quant à lui, demande à Maître Colin ce qu’il a fait pour obtenir un tel verdict et promet de trouver ce qu’il a bien pu manigancer.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 + 3 =