Traiter et soigner la douleur, Marie Chantal Schilken, fasciathérapeute sur Albi, explique le processus


Communiqué de presse – Le 27 août 2021 – La douleur est un signal d’alarme et nous alerte sur un dysfonctionnement de l’organisme, une blessure, une maladie… Marie Chantal Schilken, fasciathérapeute sur Albi, explique le processus, et les soins que la fasciathérapie peut apporter notamment en appui d’une préparation physique à un événement, une compétition, un examen également, le massage apportant une paix et une calme à un futur candidat.

 

La douleur est une sensation désagréable et complexe (sensorielle et émotionnelle). Cette sensation provient de l’excitation des nerfs lors d’une lésion tissulaire réelle ou potentielle. Les nerfs sont répartis dans tout le corps: à la surface de la peau mais aussi à l’intérieur du corps (dans les muscles, les articulations …). Ils sont comme des fils électriques qui propagent l’information vers le cerveau en passant par la moelle épinière. 

L’International Association for the Study of Pain (IASP) donne cette définition de la douleur : 

« Expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle, ou décrite dans des termes évoquant une telle lésion ». Il est donc important de ne pas négliger l’aspect « émotionnel » de la douleur.

 

La définition officielle du massage est donnée par le code de la santé publique : « On entend par massage toute manœuvre externe réalisée sur les tissus, dans un but thérapeutique ou non, de façon manuelle ou par l’intermédiaire d’appareils autres que les appareils d’électrothérapie, avec ou sans l’aide de produits, qui comporte une mobilisation ou une stimulation méthodique, mécanique ou réflexe de ces tissus ».

Se faire masser, c’est se faire toucher, physiologiquement mais aussi psychologiquement, tant il est vrai que le massage est le moment de détente par excellence, attention, un vrai massage par plaque électrique ou contention par ballon comme hélas trop de cabinet proposent aujourd’hui et qui sont beaucoup moins efficaces mais rentables …

Il existe de nombreuses techniques de massages mais toutes visent à ce que le receveur se sente “bien dans sa peau”. En Chine, le massage fait partie intégrante de la Médecine Traditionnelle et vise à harmoniser la circulation de l’énergie, notamment via un travail sur les points d’acupuncture le long des méridiens. C’est le massage de santé par excellence et il intervient régulièrement, en prévention, pour prévenir le développement des pathologies

Quels sont les bienfaits des massages ?

Il existe différentes formes de douleurs, différentes puissances, mais certaines douleurs, mêmes sévères nécessitent des thérapeutiques complémentaires à la prise d’antalgiques. Le massage apparaît donc comme une technique aux applications vastes et complexes dont la réalisation pratique peut revêtir de multiples aspects. Ils ont un effet sédatif par l’engourdissement des organes sensitifs périphériques mais aussi un effet stimulant. Enfin ils sont neurotoniques grâce au contact avec les mains.

Étirer les muscles, mobiliser les articulations, malaxer les points douloureux est l’art de guérir le plus ancien. Se faire masser, c’est prendre soin de soi mais aussi mieux résister au stress déclencheur de pathologies. 

Selon une enquête, réalisée en juillet 2012 par l’institut Ipsos pour le compte du salon Rééduca, seulement 5 % des Français s’adonneraient aux bienfaits du massage. 

Au-delà du plaisir et de la détente qu’il procure sur le moment, le massage a en effet des vertus curatives, à court et long terme, incontestées. De nombreuses études cliniques ont constaté la pertinence de certaines manœuvres pour réduire les raideurs articulaires et les douleurs neuromusculaires chroniques, apaiser les maux de tête et les troubles digestifs, stimuler les défenses immunitaires ainsi que la circulation sanguine et lymphatique. Une fois libéré des tensions qui l’assaillent, le corps est davantage capable de se défendre par lui-même, en particulier de mieux résister au stress.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 59 = 65