Testés et approuvés : 6 cours de yoga au musée


1. Cité de l’architecture : le plus construit

Il fait beau, en ce début d’automne. Le soleil darde ses rayons jusque dans la galerie des moulages de la Cité de l’architecture et du patrimoine. Pauline Robert, cheffe de projets médiation pour les publics individuels, accueille le groupe du jour à 11h. Cap sur le vestiaire, avant d’appréhender, à ses côtés, trois œuvres des collections – en l’occurrence des pièces romanes et gothiques qui permettent d’introduire le thème de la pratique qui aura cours pendant une heure et quart : la représentation du corps dans l’espace. « Il y a un contraste entre ce que l’on s’imagine faire et ce que l’on fait vraiment, les yeux ouverts ou fermés », explique Aurélie Delarue, la chorégraphe et yogini qui prend le relais. « C’est ce que nous allons travailler aujourd’hui dans un cadre merveilleux qui éveille les perceptions ! » Ici, pas question d’enchaîner les positions à un rythme effréné (de quoi effrayer les débutants). Non, il s’agit de décomposer les postures lentement jusqu’au bout des doigts, afin que chacun se les approprie, tout en appréciant la hauteur sous plafond, la luminosité, et les collections d’un site exceptionnel.

Cours de yoga à la Cité de l’Architecture au Trocadéro

Cours de yoga à la Cité de l’Architecture au Trocadéro

i

© Cité de l’architecture et du patrimoine – Stéphanie Lacombe

Arrow

Yoga et architecture à la Cité de l’architecture et du patrimoine

Tarif : 22,50 euros
Durée : 1h30
Fréquence : un samedi par mois, tous les 2 mois
Prochaines dates : 10 décembre, 11 février…

https://www.citedelarchitecture.fr/fr/evenement/stage-de-yoga-et-architecture

Arrow

Cité de l’architecture & du patrimoine

Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 19h
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h

2. Musée du Louvre : le plus esthétique

Dimanche 15h, c’est le créneau que le Louvre réserve à son Parcours Off, qui permet de découvrir les collections du musée à travers diverses disciplines, du stand-up à la danse en passant par… le yoga. Le cour est ici dispensé par Charlotte Wilkins, à la fois guide-conférencière et yogini. Dans la cour Khorsabad, tout commence par une pratique, à laquelle succède une relaxation doublée d’une lecture, celle d’un texte contemporain portant sur les œuvres environnantes, que le groupe est ensuite invité à parcourir du regard. Libre à ceux qui le souhaitent d’adopter la posture du personnage de leur choix. Pieds et têtes de profil ; buste de face, par exemple. Vient le temps des questions/réponses, refoulé à la fin de l’atelier car, ici, l’émotion est reine. « Quand j’étais étudiante, le yoga m’aidait à renouer avec une approche moins intellectuelle, plus sensible, de l’art », explique l’ancienne élève de l’École du Louvre. Avec elle, retour au sens premier du terme esthétique, qui signifie éprouver, en grec ancien (aisthanomai). Sa devise, elle la tient de Gustave Flaubert : « N’importe quelle chose devient intéressante si vous la regardez assez longtemps ». En d’autres termes, il ne faut pas hésiter à rester dix minutes devant une œuvre et non seulement dix secondes, durée moyenne passée au quotidien devant une image.

Arrow

Parcours Off / Yoga au musée du Louvre

Tarif : 12 / 9 euros + entrée
Durée : 1h30
Prochaines dates : 27 novembre et 18 décembre

https://www.louvre.fr/en-ce-moment/visites-guidees/parcours-off-yoga

3. Fondation Carmignac à Porquerolles : le plus apaisant

« Regardez ces figures allongées comme des arbres qui s’étirent vers le ciel. Bientôt votre tête et votre corps vont également s’alléger », souffle Lorena devant Les Trois alchimistes, trinité de visages monumentaux signés Jaume Plensa. Il est 9h30. La fondation Carmignac n’a pas encore ouvert ses portes. Pendant trente minutes, les yogis, en herbe ou confirmés, sont invités à découvrir les œuvres phares de sa collection en plein air. « Posez une intention pour votre pratique », au milieu des Quatre saisons d’Ugo Rondinone. « Prière de toucher La Couvée de Nils-Udo », cinq œufs géants dont émane une énergie apaisante. Le discours de la médiatrice a soigneusement été pensé en collaboration avec la professeure, qui attend le groupe sous Sea of Desire, une installation d’Ed Ruscha. « Je voulais faire du yoga avec la fondation Carmignac et non uniquement à la fondation Carmignac ». Cette discipline, qui l’accompagne depuis quinze ans, Keren l’enseigne depuis quatre ans. Son but ? « Transmettre et permettre aux autres de se surpasser ». Vous pensiez ne pas pouvoir faire un équilibre sans l’aide du mur ? Avec son aide, vous y arriverez ! Mais il ne s’agit pas de faire des acrobaties, rassurez-vous. Les postures choisies sont accessibles à tous.

Cours de yoga devant « Sea of Desire » d’Ed Ruscha (2018), à la fondation Carmignac, Porquerolles

Cours de yoga devant « Sea of Desire » d’Ed Ruscha (2018), à la fondation Carmignac, Porquerolles

i

Ed Ruscha : © Fondation Carmignac – Photo Marc Domage ; © Laurent Lecat

Arrow

Yoga Porquerolles à la fondation Carmignac

Tarif : 10 euros + entrée
Durée : 1h30
Prochains cours : à partir du 25 juin 2023 (réouverture de la fondation en avril).

https://billetterie.villa-carmignac.com/fr/booking/step1/49

Arrow

Fondation Carmignac

4. Espace de l’art concret de Mouans-Sartoux : le plus gourmand

Rendez-vous devant le bâtiment vert pistache de l’Espace de l’art concret de Mouans-Sartoux, qui abrite depuis 2004 la donation Albers-Honegger. Direction l’exposition temporaire dont une salle différente abrite, tous les deux mois, une séance de yoga. « Ce qui est intéressant pour moi, c’est la vibration du lieu, la résonance du son », dixit Judicaelle Godbert, qui construit son cours en fonction de l’énergie ambiante. « La confrontation aux œuvres favorise l’introspection ». Un médiateur vient présenter les lieux. S’ensuivent une courte méditation et une série d’enchaînements doux. Après l’effort, le réconfort ! Un buffet healthy signé Shannon Blazi attend les yogis dehors, au printemps et en été, ou dans le hall en automne et en hiver. Le menu varie selon les saisons. Treize heures : le centre d’art se remplit. Pour conclure l’expérience, une visite-flash de l’accrochage en cours est proposée, parmi les autres visiteurs, aux participants.

Cours de yoga dans les salles de l’Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux

Cours de yoga dans les salles de l’Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux

i

© Espace de l’Art Concret

Arrow

Yoga a l’eac de Mouans-Sartoux

Tarif: 38 euros (introduction + yoga + brunch + visite-flash)
Durée : 2h30
Fréquence : un cours tous les deux mois ; 3 cours en juillet et 3 en août.
Prochaines dates : 6 novembre et 18 décembre

https://espacedelartconcret.fr/fr/evenement/yoga-leac

Arrow

Espace de l’Art concret

5. Le Musée d’Art Moderne de Paris : le plus ludique

Cours de yoga dans les salles du musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Cours de yoga dans les salles du musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

i

© Service éducatif du MAM

Tandis qu’elle installe les tapis, Marie-Josèphe Bérengier, demande aux enfants et à leurs parents de repérer l’hélice qui structure le grand tableau Rythme n° 1, décoration pour le Salon des Tuileries de Robert Delaunay, puis d’en imiter le mouvement circulaire en agitant les bras. « Qui connaît les couleurs primaires ? », poursuit la chargée de médiation culturelle au musée d’Art moderne de Paris, qui pratique le yoga à titre personnel depuis une bonne vingtaine d’années. Après avoir reçu des classes de primaire et des groupes adultes pendant près de deux ans, la voilà pour la première fois face à des familles. De la position de la montagne, les pieds joints, on saute, jambes écartées, dans la posture du guerrier. « Il faut que l’activité reste dynamique, afin de capter l’attention des petits qui manquent pour certains de concentration. » Les uns migrent instinctivement vers leurs accompagnants pour leur faire un gros câlin. Les autres laissent traîner leurs chaussettes par terre. Une décontraction qui donne la chaleureuse impression d’être comme à la maison. Ou presque.

Arrow

Yoga face aux œuvres au MAM

Tarif : gratuit
Durée : une heure
Prochaines dates : Printemps 2023, à l’occasion de la rétrospective consacrée à Anna-Eva Bergman

https://www.mam.paris.fr/fr/activite/yoga-face-aux-oeuvres

Arrow

MAM – Musée d’Art moderne de Paris

6. Le MAMAC à Nice, le plus estival

Médiatrice culturelle au MAMAC (Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain) de Nice, Juliette Klein pratique également le yoga. Forte de ces deux activités, elle a lancé des sessions estivales divisées en deux temps. Le premier consiste en la présentation d’une facette des collections du musée, suivi d’une heure de chiens tête en haut, chiens tête en bas, cobras, etc. L’accueil se fait le samedi matin, à 10h. Niki de Saint Phalle, dont l’institution possède l’un des trois fonds les plus importants au monde, constitue un point de départ de choix pour cette expérience. Si la Nana noire upside down (1965–1966) de l’artiste franco-américaine donne envie de risquer une roue ou un équilibre au beau milieu des salles d’exposition, c’est surtout la nervosité de son trait, son urgence à créer, l’histoire de sa vie qui poussent à l’action. Direction l’amphithéâtre Sacha Sosno, espace en plein air situé au premier étage, à droite avant la librairie. Il est temps de s’étirer sous le ciel azuréen.

Cours de yoga au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Nice

Cours de yoga au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Nice

i

Tarif : 15 euros
Durée : 1h30
Fréquence : le samedi matin, l’été
Prochaines dates : juillet-août 2023

https://www.mamac-nice.org/fr/evenement/les-meditations-du-jeudi/

Arrow

MAMAC – Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice





Source link

Lire aussi article :  Guerre en Ukraine - Face à la flambée des prix, constructeurs et concessionnaires appellent à l'aide