T’en fais pas, je suis là sur France 2 : le jeune interprète de la fiction avec Samuel Le Bihan est-il réellement autiste ? – News Séries


Emotions fortes ce lundi sur France 2 avec “T’en fais pas, je suis là”, la fiction consacrée à l’autisme. Roman Villedieu, le jeune comédien qui incarne le fils de Samuel Le Bihan à l’écran, est-il lui-même atteint du même handicap à la ville ?

Réalisé par Pierre Isoard, le téléfilm de France 2 T’en fais pas, j’suis là permet de retrouver Samuel Le Bihan en père dépassé par les événements. Son personnage, Jonathan Rivière, est un brillant avocat qui se consacre entièrement à sa carrière, préférant laisser la charge complète de Gabriel, son fils de 12 ans diagnostiqué autiste, à sa mère. Lorsque celle-ci est victime d’une rupture d’anévrisme, Jonathan est brutalement parachuté dans la vie de son enfant. Une vie d’habitudes et de rituels dont il ne connaît absolument rien et qui lui paraît vite incompatible avec la sienne. Comment va-t-il surmonter ce fardeau ?

Le petit Gabriel est interprété avec beaucoup de justesse par le jeune Roman Villedieu, vu jusqu’ici dans une série de courts métrages. Son jeu dans T’en fais pas, j’suis là a tellement bouleversé le public, que lors de la diffusion de la fiction, quelques semaines plus tôt en Belgique, les téléspectateurs ont cherché à savoir si son interprète était lui-même autiste dans la vie. Or, il n’en est rien. Gabriel est pour Roman Villedieu un rôle de pure composition. Un jeune talent à suivre donc. Prochaine étape avec la sortie attendue du film Bruno Reidal, tiré d’un fait divers sur un jeune séminariste qui a tué un enfant de 12 ans, au début du XXème siècle, dans le Cantal.

Jérôme Prébois / France 2

Co-écrit par Julien Guérif et Pierre Isoard, le scénario de T’en fais pas, j’suis là est basé d’après une idée originale de Samuel Le Bihan. Un sujet que l’interprète d’Alex Hugo connaît bien, puisqu’il a lui-même une fille diagnostiquée autiste. Comme son personnage, il a été confronté à la dure réalité de ce handicap. Mais si Jonathan a dans un premier temps fuit ses responsabilités, le comédien n’a jamais cessé de se battre pour le bien-être de son enfant. Co-fondateur de la plateforme Autisme Info Service, Samuel Le Bihan a notamment partagé son expérience à travers la publication, il y a deux ans, de l’ouvrage “Un bonheur que je ne souhaite à personne”. Dans chacune de ses démarches, son souci reste d’accompagner les familles trop souvent démunies face au handicap et de briser les clichés les plus féroces. Le livre, comme le téléfilm, demeurent des témoignages touchants et plein d’espoir.

La diffusion de T’en fais pas, j’suis là sur France 2 est suivie à 22h40 d’un débat animé par Julian Bugier sur la thématique “Vivre avec un enfant autiste”. Parmi les intervenants, Samuel Le Bihan échangera avec Claire Compagnon, déléguée interministérielle à l’autisme, Frédérique Bonnet-Brilhault, pédopsychiatre au CHU de Tours, une maman, ainsi qu’une éducatrice qui accompagne plusieurs enfants au quotidien. Comment améliorer la prise en charge de ces enfants pour leur offrir un avenir ?

A noter que le téléfilm T’en fais pas, j’suis là est disponible depuis quelques jours déjà en avant-première sur la nouvelle plateforme SALTO.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 46 = 53