Stateless sur Netflix : connaissez-vous les autres séries de Cate Blanchett ? – News Séries


Alors que “Stateless”, la série cocréée par Cate Blanchett, fait partie des contenus les plus regardés sur Netflix, découvrez les autres shows auxquels l’actrice a participé par le passé.

Netflix

Mrs. America (Canal+ Séries)

États-Unis, années 1970. Avocate et mère au foyer modèle de six enfants, Phyllis Schlafly (Cate Blanchett) est également une activiste conservatrice. Lorsqu’elle prend la tête du mouvement pour empêcher la ratification de l’amendement qui vise à garantir l’égalité des droits entre les sexes, elle déchaîne la colère des féministes, emmenées par leurs leaders, Gloria Steinem (Rose Byrne) et Betty Friedan (Tracey Ullman)… Basée sur une histoire vraie, cette minisérie en 9 épisodes arrive à mêler les intrigues sans se disperser, à reconstituer une période avec brio et donne à Cate Blanchett un écrin à son talent. A rattraper d’urgence !

 

Bordertown (DVD)

L’histoire d’un groupe d’immigrants arrivant en Australie dans les années 50 et placés en camp de réfugiés. On suit ces personnages sur une année. Chacun des dix épisodes raconte une histoire au sein de ce camp, composé de personnes à la moralité plus ou moins douteuse, cherchant en tout cas un nouveau départ. Pour être honnête, Cate Blanchett n’apparaît que dans trois épisodes, en guest, dans le rôle d’une italienne albinos. Mais les personnages sont joliment croqués et développés et compensent le manque de moyens et quelques moments de réalisation un peu datés (les flashbacks en sépia, notamment).

 

Heartland (DVD)

Dans une petite ville de la côte australienne, une Aborigène est assassinée, et son petit ami, soupçonné, est arrêté. Certains le condamnent déjà, d’autres le pensent innocents. C’est dans ce contexte tendu qu’arrive en ville Elizabeth (Blanchett), auteure qui va rencontrer Vincent, un Aborigène (Ernie Dingo). Cette relation va ajouter des remous à une communauté déjà bien ébranlée par l’affaire de meurtre qu’elle tente de régler. Réduire ces 13 épisodes à une enquête policière ne serait pas lui faire honneur, car elle est bien plus que cela : elle aborde la corruption de l’administration blanche, la chasse aux femmes Aborigènes et les relations interraciales en Australie. Cate Blanchett  y est formidable. Si vous la trouvez, n’hésitez pas, en passant outre encore une fois les soucis de budget. La série est aussi connue sous le titre Burned Bridge.

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


57 + = 61