[Réservé aux abonnés] Shimabuku, l’homme qui murmure à l’oreille des sirènes



Il a traversé la Terre pour raconter l’histoire d’une sirène à des enfants et des boulangers monégasques. Qui ont, ensuite, créé des dessins et des sculptures avec lui. Personnage à part, Shimabuku place le partage au centre de son art et multiplie les rencontres insolites. Au Nouveau Musée de Monaco (actuellement ouvert au public), anciennes et nouvelles œuvres illustrent un imaginaire généreux, qui touche au cœur.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 + 3 =