Reportage avec des artistes en résidence dans une crèche parisienne


8h30, avenue Saint-Mandé, un matin de janvier. Les mamans et les papas emmitouflés défilent, l’une déposant son tout jeune bébé, l’autre rapportant essoufflé un doudou oublié. Dans la « salle de motricité », cœur battant de la crèche où joueront bientôt les enfants, la danseuse Céline Dauvergne s’étire au sol, jambes tendues. Valérie Ferrando, directrice adjointe, nous guide en préambule dans les différentes pièces, organisées en U autour d’un jardin, en attendant que tous les enfants (ou presque) soient arrivés. Car à 9 heures pile, les parents le savent, Céline et sa comparse, la plasticienne Catie de Balmann, débuteront leur première performance sous le regard des bébés – deux autres suivront, un peu plus longue pour les moyens (âgés de 1 à 2 ans), et un peu plus aboutie pour les grands (de 2 à 3 ans).

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link