Qui peut proposer un crédit immobilier ?

Vous avez l’intention d’acheter une nouvelle maison ou même une résidence secondaire ? Le premier réflexe est de faire financer cet achat par sa banque en contactant l’un des conseillers commerciaux de celle-ci. Sur le fond, c’est une bonne démarche à partir du moment où vous préparez bien à l’avance votre demande de financement. Pour cela, il existe des simulateurs de prêts que vous trouverez sur Internet par exemple. Cependant, le taux n’est pas le seul point à surveiller ; Le montant de l’assureur emprunteur et les garanties associées aussi. Le mieux est donc de se faire accompagner par un spécialiste du crédit qui pourra vous aiguiller dans l’ensemble des démarches avec les organismes bancaires. C’est le rôle d’un courtier spécialisé en crédit immobilier à l’instar d’Immocreditaux.

En matière d’emprunt, les distributeurs ne sont pas nécessairement les prêteurs

En France, seuls les établissements de crédit, autrement dit les banques, peuvent prêter à titre habituel et professionnel. Cependant, tous les professionnels bancaires ne sont pas des banquiers, c’est notamment le cas des courtiers. Il faut ainsi distinguer :

  • Les prêteurs qui décident et gèrent les crédits ;
  • Les débiteurs, qui sont des intermédiaires vendant ou distribuant des crédits immobiliers sans pour autant les décider.

En pratique, certains prêteurs distribuent directement leurs propres crédits immobiliers et des intermédiaires vendent ces mêmes emprunts auprès de particuliers issus de plusieurs prêteurs concurrents. L’excellente connaissance du marché de ces intermédiaires courtiers permet de proposer des offres souvent plus attractives pour les acquéreurs de biens immobiliers.

Quels sont les différents distributeurs de crédits immobiliers ?

Ces intermédiaires ne sont pas que des courtiers proprement dit. Les intermédiaires bancaires ou, plus précisément, les intermédiaires en Opérations de Banque et en Service de Paiement (IOBSP) communiquent, présentent et aident à la conclusion de contrats de crédits immobiliers (ou même de crédits à la consommation parfois). La spécificité de ce type de métier est qu’ils n’ont pas le droit de prêter eux-mêmes des fonds. Légalement, ils sont obligatoirement des entreprises immatriculées au Registre français des intermédiaires tenu par l’ORIAS et publiquement consultable.

Parmi ces intermédiaires, on retrouve donc :

  • Les courtiers qui recherchent des crédits à la demande des clients. Ils sont indépendants des établissements de crédits prêteurs ;
  • Les mandataires non exclusifs qui représentent directement plusieurs établissements de crédit ;
  • Les mandataires exclusifs qui travaillent pour leur part directement pour le compte d’un seul établissement de crédit ;
  • Les mandataires intermédiaires qui ont la particularité de travailler pour le compte d’un autre intermédiaire ;
  • Les apporteurs d’affaires qui sont en contact avec des intermédiaires bancaires et orientent vers un intermédiaire sans pour autant proposer de crédit. En matière d’immobilier, ce peut être par exemple un agent immobilier.

Il est important de préciser ici que l’intermédiaire bancaire, le courtier ou le mandataire peut demander des frais de dossier. Si vous contactez de tels professionnels du crédit immobilier, ayez en tête que ces frais sont libres à conditions d’être raisonnables et clairement précisés par écrit. Un intermédiaire perçoit simultanément une rémunération de la part de l’établissement de crédit afin de couvrir les frais de fonctionnement et les contacts contacts commerciaux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 + 5 =