Programme TV dimanche 26 avril : L’Interprète et Le Train – Actus Ciné



Chaque jour, retrouvez le programme des films et séries à voir à la télé. Aujourd’hui : une comédie culte avec Bourvil et De Funès, un film de guerre, les coulisses de l’ONU et les monstres de Sony sont de retour.

Le Corniaud de Gérard Oury avec Louis de Funès, Bourvil (France 2, 14h) : “Le Corniaud, de Gérard Oury, marque la première grande collaboration entre deux monstres sacrés de la comédie française : Bourvil, l’éternel benêt, et Louis de Funès, incomparable ici dans la peau de l’espiègle gangster. Leur alchimie est parfaite. Ce road-movie des années 60, qui nous ballade tout au long de la côte méditerranéenne, offre pas mal de moments hilarants entre la 2CV qui finit en pièces détachées, les répliques cultes, les réparations improbables et la séquence de la douche avec de Funès qui compare sa carrure à celle d’un baraqué. Que du bonheur !” Pascal Muscarnera

Le Train de John Frankenheimer, Arthur Penn avec Burt Lancaster, Jeanne Moreau (TCM Cinéma, 15h05) : “Un film de guerre impeccable qui mêle la grande et la petite Histoires. A l’origine du film il y a un épisode méconnu de la Deuxième Guerre mondiale – le vol d’œuvres d’art par l’armée du Reich -, qui sera exploré des décennies plus tard par Clooney et ses “Monuments Men”. Derrière la caméra, on retrouve John Frankenheimer, un habitué du cinéma d’action et collaborateur fidèle de Burt Lancaster, qui tient ici un rôle à sa démesure. La star est de tous les plans et c’est un bonheur de le voir mener le combat contre les Nazis.” Vincent Garnier

L’Interprète de Sydney Pollack avec Nicole Kidman, Sean Penn (RTL9, 15h20) : “Six ans après L’Ombre d’un soupçon, Sydney Pollack nous emmène dans les coulisses de l’ONU. L’Interprète est une fiction menée de main de maître où se mêle réflexion politique et suspense. Le jeu de Nicole Kidman et Sean Penn est parfait.” Laetitia Forhan

Hôtel Transylvanie 2 de Genndy Tartakovsky (TF1, 21h05) : “Quel bonheur que de retrouver toute la team de monstres attachants des studios Sony pour un deuxième round d’Hôtel Transylvanie, une suite aussi réussie que le premier volet. Cette fois-ci les créatures déjantées vont devoir faire face à un nouveau problème : la progéniture de Mavis et de son gesticulant Johnny donne bien du souci à Dracula qui ne tolère que très peu le taux d’adorabilité de son petit-fils. Toujours aussi délirant, notamment grâce aux personnages mythiques qui entourent le vampire (le loup-garou, la momie, l’homme invisible…), le film enchaîne des gags très efficaces pendant 1h30 mordantes.” Caroline Langlois

Et sinon, parmi tous les films qui passent, quel est votre favori ?

Pour retrouver l’ensemble des programmes, accédez directement à la grille en cliquant ici.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


85 + = 86