Poursuivi pour viol sur mineure, Yannick Agnel «reconnaît la matérialité des faits qui lui sont reprochés» indique la procureure de la République


Le double champion olympique à Londres en 2012 a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.

L’ancien champion olympique français de natation Yannick Agnel, mis en examen samedi pour viol et agression sexuelle sur mineure de 15 ans, «reconnaît la matérialité des faits reprochés», a déclaré lundi la procureure de la République de Mulhouse (nord-est), Edwige Roux-Morizot, lors d’une conférence de presse.

Yannick Agnel a affirmé ne pas avoir eu «le sentiment qu’il y a eu contrainte», selon la procureure, mais «si les faits sont constitutifs de viol ou agressions sexuelle, c’est qu’il existe une différence d’âge importante» entre la victime, Naome Horter, fille de son entraîneur d’alors Lionel Horter, qui avait 13 ans à l’époque des faits, en 2016, et le nageur alors âgé de 24 ans.



Source link