Polémique Justice League : Joss Whedon s’exprime enfin, Ray Fisher lui répond – Actus Ciné


Suite aux propos de Ray Fisher l’accusant d’avoir eu un comportement déplacé sur le tournage de Justice League, le réalisateur Joss Whedon a pris la parole pour lui répondre.

Marvel Studios

Cyborg n’abandonne pas ! Le comédien Ray Fisher, interprète de Cyborg dans l’univers cinématographique DC, poursuit sa campagne contre les abus supposément pérpétrés par une partie de l’équipe de Justice League, surtout à partir du départ de Zack Snyder et des reshoots intensives supervisées par Joss WhedonJason Momoa (Aquaman dans l’univers DC) avait soutenu Fisher dans ses accusations. Dans une interview à Forbes, Fisher a ainsi déclaré : 

“Ce qui m’a profondément atteint et m’a forcé à parler, c’est lorsque j’ai appris cet été que Joss avait ordonné que la teinte d’un acteur de couleur soit changée en post-production parce qu’il n’aimait pas la couleur de sa peau.”

Pour la première fois depuis les accusations de Fisher à son encontre cet été, la voix de Joss Whedon se fait entendre sur ces questions, ou presque. ScreenRant a en effet réussi à avoir un “représentant anonyme” du créateur de Buffy, qui l’a défendu en ces termes :

L’individu qui a [porté ces accusations] reconnaît que ce sont simplement des choses qu’il a entendues de quelqu’un d’autre et a tenues pour acquises, alors qu’une simple vérification lui aurait prouvé qu’elles étaient fausses. Comme c’est le cas sur la plupart des films, il y avait beaucoup de personnes impliquées dans la fabrication du long métrage final, dont font partie le montage, les effets spéciaux, la musique, etc., dont le responsable colorimétrie du ton final, de la couleur et de l’ambiance. Ce processus a été compliqué sur ce projet du fait que Zack [Snyder] a tourné en pellicule et Joss en digital, ce qui a valu à l’équipe, menée par le même reponsable colorimétrie des films précédents de Zack, de devoir concilier les deux.

La réaction de Ray Fisher ne s’est pas fait attendre, puisqu’il a immédiatement pris la parole au micro de CinemaBlend et sans mâcher ses mots :

C’est très proche de la version de Berg [qui disait] “Fisher était contrarié à propos [du mot] “Booyaa”. J’ai fait de mon mieux pour m’assurer que Joss Whedon et Jon Berg ne soient pas entièrement tenus pour responsables par les autres. Mais lorsqu’ils font ces excuses crétines publiquement, ils me compliquent la tâche.

Cette réponse nécessite quelques explications. La première concerne la référence à “Booyaa”. Lors de ses accusations initiales envers certains membres de l’équipe des reshoots de Justice League, Jon Berg (ancien vice-président de Warner Bros) avait nié les propos de Fisher et déclaré à Variety “Je me souviens que nous voulions qu’il dise “Booyaa”, qui est l’expression favorite de Cyborg dans la série animée”. Une demande qui qui, toujours selon Berg, aurait contrarié Fisher.

La seconde porte sur les “autres” que Fisher désigne. Il s’agit de Geoff Johns (ex-responsable de l’univers connecté DC), Jon Berg et Toby Emmerich (PDG de Warner Bros), que l’acteur accuse d’avoir tenu des propos racistes avant les reshoots de Justice League. Et ceux-là sont les individus que Fisher compte cibler dans une longue interview qui sera “publiée demain”, annonce-t-il. A suivre, donc…

En 2021 arrive la version Director’s Cut de Justice League par Zack Snyder, sous la forme d’une mini-série pour HBO Max :

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 26 = 34