Pisciculture – Manifestation à Guingamp contre un projet d’élevage de saumons


Un millier de personnes -1100, selon la gendarmerie- ont manifesté dans le calme samedi à Guingamp (Côtes-d’Armor) leur opposition à un projet d’élevage de saumons porté par une société norvégienne, Smart Salmon.

« Pas d’usine à saumons » ou encore « la guerre de l’eau est déclarée », pouvait-on lire sur des banderoles portées par les manifestants. Ce nouvel appel à manifester avait été lancé notamment par le Collectif Douriou Gouez, l’association Eau et Rivières de Bretagne (ERB) et la Confédération Paysanne.

Un compromis de vente pour un terrain de 1 ha de terres agricoles sur la commune de Plouisy, en périphérie de Guingamp, a été signé l’an dernier entre la société norvégienne et Guingamp Paimpol Agglomération (GPA). La société doit déposer d’ici au 20 janvier son dossier en vue d’obtenir un permis de construire.

Selon ses promoteurs, l’usine devrait produire au départ 8 000 tonnes de saumon par an qui seraient transformées sur place. « La vision de Smart Salmon pour son projet en France est une production durable et locale de saumon qui soit sûre, saine et goûtée à un prix compétitif », annonce la société sur son site internet, mettant en évidence la fraîcheur du produit en provenance d’un site « à seulement quatre heures des restaurants parisiens et proche également des autres marchés d’Europe centrale ».

Outre la consommation d’eau nécessaire à un tel projet, les opposants mettent en avant les problèmes environnementaux que connaît déjà la région, soumise à la plus forte densité nationale en matière d’élevages industriels et de production animale.

« La très grave sécheresse de cet automne, l’aggravation des problèmes d’approvisionnement énergétique, la nécessité de réduire la consommation foncière, font peser un doute considérable sur l’intérêt économique, social et environnemental d’accueillir un tel projet », souligne ainsi Eau et Rivières de Bretagne.

Lire aussi article :  Un premier aperçu de Hot Wheels Unleashed

« Ce prototype d’élevage industriel, n’est en aucun cas, dans le contexte climatique des prochaines années, une « belle opportunité » pour le territoire », insiste l’association, reconnue pour le sérieux des ses études.

Des élus eux-mêmes commencent à s’inquiéter du manque de précisions du projet. Cette inquiétude a amené le président de l’agglomération à adresser jeudi une lettre ouverte aux habitants dans laquelle il évoque ce projet norvégien : « J’ai écouté les arguments de ces entrepreneurs lorsqu’ils affirment que leur projet industriel respecte les enjeux notamment en termes de quantité d’eau et de qualité d’eau. Je constate toujours des lacunes dans leur argumentation. Nous attendrons donc leur projet définitif pour nous positionner », écrit-il, ajoutant : « Pour ma part, je refuse de participer au dénigrement systématique de tout projet industriel ».



Source link