Phil Spencer nie les rumeurs sur le rachat de plusieurs studios japonais (”petits et grands”)



On dit qu’il n’y a pas de fumée sans feu mais les nombreuses rumeurs (Bloomberg, Eurogamer…) autour d’un potentiel rachat de studios japonais par Microsoft sont apparemment fausses, du moins à en croire Phil Spencer, encore lui, toujours dans l’interview accordée à GameSpot.

S’il aurait pu se contenter de sortir l’habituelle carte magique « Nous verrons en temps voulu selon les opportunités », l’homme se montre en fait plus éloquent que cela en niant l’essentiel des bruits de couloirs.

« Non je ne pense pas. En tout cas, si je dis que je ne le pense pas, c’est parce que je ne suis pas dans toutes les réunions donc cela ne viendrait pas de moi. Mais vous savez, la plupart des opportunités que nous avons eues à ce jour viennent de relation de longue date. Et donc non, nous n’allons pas aller au Japon avec des cartes de visite pour les jeter partout en espérant trouver quelqu’un. J’ai parlé de mon affinité avec les studios japonais et j’en reviens à cette époque où nous avions davantage de jeux venus du Japon dans le cadre de nos first-party (ndlr : Mistwalker par exemple). »

« Je suis ravis des accords que nous avons passé, comme aujourd’hui avec Tango Gameworks, mais non, je pense pas que toutes ces rumeurs soient exactes. »

Pour autant, Microsoft garde néanmoins un pied sur ce territoire pour montrer sa volonté de souhaiter davantage de titres locaux sur ce territoire, chose confirmée par le PDG de Koei Tecmo qui a indiqué que l’éditeur sortira davantage de jeux sur Xbox si Microsoft continue d’aller dans cette voie.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 6 = 10