Persistance du gel dans le sud – Les arboriculteurs inquiets


Le gel a persisté au sud dans la nuit du lundi au mardi, tandis que la douceur est revenue au nord, a annoncé mardi matin Météo France, après des records de froid atteints la nuit précédente qui menacent les récoltes de fruits.

« Cette nuit on a relevé encore de nombreuses gelées sur la moitié sud, tandis que la douceur est revenue sur les régions du nord », a déclaré Météo France, alors que la nuit de dimanche à lundi avait enregistré les températures les plus froides pour un mois d’avril depuis 1947.

Dans la nuit de lundi à mardi, les températures les plus basses ont été enregistrées dans les Hautes-Alpes, où elles sont descendues jusqu’à – 10,8°C. Le mercure est particulièrement descendu aussi à Formiguères dans les Pyrénées-Orientales (- 10,4°C) ou encore à Apt dans le Vaucluse (- 5,3°C). Le gel a concerné moins de la moitié du territoire, d’après Jérôme Lecou, prévisionniste à Météo France, alors que 90 % de la France a été affectée par des gelées la nuit précédente, ce qui inquiète particulièrement les agriculteurs.

Les arboriculteurs en particulier ont de nouveau tenté de protéger au mieux les bourgeons, et donc les futures récoltes, particulièrement sensibles à ces gels printaniers. « Indéniablement, les productions qui ont le plus souffert sont (…) les fruits à noyaux », a expliqué sur BFM TV Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. « Mais il y a aussi des dégâts dans le nord, comme pour les fameux pommiers de Normandie », a-t-elle insisté, alertant sur le risque pour la récolte de cette année et sur les prix pour les consommateurs, déjà impactés l’an dernier par un épisode de gel.

« La nuit prochaine, la douceur gagnera l’ensemble du territoire avec de très rares gelées », a prévu Météo France. Le Premier ministre, Jean Castex, doit se rendre mardi après-midi dans le Tarn-et-Garonne pour soutenir les agriculteurs touchés.



Source link