Peninsula : 5 films de zombies à voir sur Netflix pour prolonger le plaisir – Actus Ciné


Vous avez aimé Peninsula, sorti le 21 octobre dernier ? De son prequel Le Dernier Pour Busan au légendaire Bienvenue à Zombieland, en passant par le modeste Cargo, on vous conseille 5 autres films de zombie à découvrir sur Netflix.

Le catalogue de la plateforme peut évoluer, aussi certains contenus proposés dans cet article sont susceptibles de ne plus être disponibles au moment de votre lecture. Merci pour votre compréhension.

WORLD WAR Z (2013)

World War Z est une adaptation du roman éponyme de l’écrivain et scénariste américain Max Brooks, particulièrement actif dans la pop-culture zombie. Réalisé par Marc Forster cinq ans après le succès de son premier long-métrage, Quantum of Solace, le film se concentre sur un seul des nombreux protagonistes du livre d’origine : Gerry Lane. Cet ancien enquêteur des Nations Unies, brillamment joué par Brad Pitt, doit reprendre du service pour enrayer une pandémie qui transforme les humains en redoutables cannibales, tout en protégeant sa famille. Le rythme haletant de sa mise en scène et ses effets spéciaux saisissants font toute la nature de ce film qui a rapidement été relégué au rang de blockbuster. Point positif puisqu’il le rend accessible à un plus large public malgré son genre horrifique et son interdiction aux moins de 12 ans. Une mention toute particulière à la musique de Marco Beltrami, compositeur de Scream et Resident Evil, ainsi qu’à la contribution de Muse à la bande-originale, qui participent grandement à l’ambiance angoissante de cette adaptation.

 

DERNIER TRAIN POUR BUSAN (2016)

Seok-woo, trader divorcé, accompagne sa fille pour un voyage en train lorsque l’état d’urgence est déclaré dans toute la Corée du Sud. Un mystérieux virus se propage dans le pays et ramène les humains à leurs instincts les plus sauvages. Et malheureusement, un infecté vient de monter à bord d’un wagon … Le scénario catastrophe du Dernier Train Pour Busan est la suite directe du film d’animation Seoul Station, sorti la même année et également réalisé par Yeon Sang-ho. Ses personnages profonds et sa mise en scène à huit clos, dans un train lancé à pleine vitesse, rendent le film particulièrement oppressant et efficace. Critique sous-jacente de la société, ce long-métrage est désormais régulièrement cité comme étant l’un des meilleurs films de zombies de tous les temps et a été lauréat dans la catégorie « meilleur film » à l’occasion de nombreux festivals. Son sequel, Peninsula, sorti le 21 octobre dernier fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2020.

 

CARGO (2018)

Exclusif au catalogue Netflix, Cargo est le remake d’un court-métrage éponyme réalisé en 2013 par les mêmes réalisateurs que le film. Dans un monde post-apocalyptique, un virus inconnu transforme la population en zombie 48 heures après infection. C’est le cas d’Andy, veuf et père de famille, qui n’a que deux jours pour trouver une personne de confiance à qui laisser son bébé, avant de devenir lui-même un mort-vivant. Ce long-métrage sans prétention parvient à reprendre les codes du genre tout en faisant preuve d’originalité grâce à son angle, axé sur la protection de la famille plutôt que sur l’instinct de survie. Avec Martin Freeman en tête d’affiche, la mise est lancée sur l’interprétation dramatique de ses acteurs. Exit les scènes gores et les jump scare typiques de ce genre de films, ici, on préfère jouer sur les émotions et sur la beauté des paysages australiens, alors que la nature redevient sauvage, au même titre que les humains.

 

LES AFFAMÉS (2017)

Projeté lors de plusieurs festivals internationaux, dont celui de Gérardmer, et lauréat d’une dizaine de prix, avec Les Affamés, le cinéma d’horreur québécois n’est pas en reste. Dans ce film de Robin Aubert, un groupe de rescapés s’enfonce dans les bois pour échapper à leurs proches devenus cannibales à la suite d’une pandémie. Si le scénario peut paraître banal étant donné sa thématique, il se démarque par son approche artistique et psychologique. Les plans fixes et les dialogues minimalisés en font davantage un film d’auteur que d’horreur. Mais l’ambiance générale n’en reste pas moins très anxiogène et les personnages, variés et bien développés. Au casting, on retrouve notamment Marc-André Grondin, acteur multi-récompensé que l’on a pu voir à la tête de L’Homme qui rit en 2012, aux côtés de Gérard Depardieu. Tout autant d’éléments qui permettent aux spectateurs de s’immerger complètement dans cet univers où la menace survient n’importe quand et de n’importe quel recoin de la forêt québécoise.

 

BIENVENUE À ZOMBIELAND (2009)

Depuis sa sortie en 2009, et après un succès retentissant, la comédie d’horreur Bienvenue à Zombieland est devenue une référence du genre. Dans cette parodie décalée qui n’est pas sans rappeler le tout aussi célèbre Shaun of the Dead sorti cinq ans plus tôt, nous suivons l’évolution d’un groupe de survivants en période post-apocalyptique : un chasseur de zombies à la recherche de ses biscuits préférés, un étudiant poule mouillée et deux jeunes femmes aux caractères bien trempés. Les aventures de ce quatuor improbable interprété par Woody Harrelson, Jesse EisenbergEmma Stone et Abigail Breslin, ont marqué toute une génération par leurs scènes d’actions percutantes et leurs gags toujours bien dosés. Bien que son idée de base puisse manquer d’originalité, le film fonctionne par sa dérision et son respect des codes du genre. Un délire assumé qui a donné lieu à une suite sortie en octobre 2019 : Retour à Zombieland. L’occasion de retrouver les mêmes personnages dix ans après les évènements du premier volet.

 

Comment trouver le film ou la série qui vous correspond ? Découvrez le score d’affinités d’AlloCiné

Découvrez la liste des meilleurs films à voir sur Netflix



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


89 + = 98