Patria sur CANAL+ : notre guide pour embarquer dans cette mini-série familiale et politique – News Séries à la TV


Dès ce 23 novembre sur CANAL+, plongez au coeur de deux familles déchirées par un meurtre, dans Patria. Passionnante, la saga aborde le conflit basque à l’heure où les blessures de l’ETA cicatrisent. Nos clés pour vous lancer dans la mini-série.

L’HISTOIRE DE PATRIA

Alternant différentes temporalités, Patria dresse le portrait de deux amies et de leurs familles respectives. D’un côté, Bittori (Elena Irureta) dont le mari a été assassiné en 1990 par un membre de l’ETA. De l’autre, Miren (Ane Gabarain), dont le fils Joxe Mari est un partisan de l’organisation. 20 ans plus tard, lorsque le groupe sonne le cessez-le feu, Bittori revient dans le village où a eu lieu le drame, determinée à retrouver le coupable et à obtenir des réponses. Un retour que Miren voit d’un mauvais oeil, elle dont la vie a été bouleversée par les années de torture et d’emprisonnement pour terrorisme subies par son fils. Après deux décennies de déchirements, le chemin vers la réconciliation peut-il se dessiner entre les deux anciennes voisines alors que le pardon semble impossible ?

L’ETA, C’EST QUOI ?

Adaptée du roman de Fernando Aramburu vendu à plus de 600 000 exemplaires, et réalisé par Aitor Gabilondo (El Príncipe), Patria braque la lumière sur le conflit basque, méconnu des jeunes générations, et donc sur l’ETA. Cette organisation indépendantiste dont le nom signifie Euskadi ta Askatasuna soit “Pays basque en liberté”, est née en 1959. Issue de l’extrême-gauche anti-fasciste, elle s’est formée en résistance au régime franquiste. Elle a ensuite mué en un groupe terroriste jusqu’à sa dissolution en 2018, après avoir annoncé un cessez-le-feu puis la fin définitive de son action armée en 2011. 

Canal +

De 1968 à 2011, entre l’Espagne et la France, le groupe a en effet assassiné 864 personnes. L’attentat le plus meurtrier a eu lieu en 1987 à Barcelone, avec une voiture piégée faisant 21 morts et 45 blessés. Au début des années 80, le gouvernement espagnol tente de riposter en finançant secrètement les GAL (Groupes antiterroristes de libération) pour organiser des actions de contre-terrorisme à l’encontre des militants d’ETA. Ces factions ont perpétré plusieurs attentats entre 1983 et 1987, visant parfois de simples civils. En juin 2020, la CIA a déclassifié des documents mettant en cause Felipe Gonzales, premier ministre espagnol entre 1982 et 1996, dans la création de ces milices clandestines.

Aujourd’hui, les douleurs sont encore vives après les actes sanglants de l’ETA d’un côté et ceux de ses opposants de l’autre. Comme l’illustre la série, la question basque continue de diviser au niveau politique, culturel et social.

Voir le diaporama

Diaporama

Patria sur CANAL+ : qui est qui ? Les portraits des deux familles rivales

11 photos

Patria, mini-série en 8 épisodes diffusée à partir de lundi 23 novembre 2020 sur CANAL+, et disponible en intégralité via myCANAL.

Et retrouvez toute l’actualité de CANAL+ sur AlloCiné.

A découvrir aussi

Les meilleurs films et séries à voir sur CANAL+



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


1 + 8 =