Pas de doublé historique pour les Bleues battues par la Norvège




A VENIR : Début du direct :

EN COURS : Mis à jour

TERMINE : Fin du direct :




Ce qu’il faut retenir

France 22-29 Norvège

Les Bleues du handball crucifiées. Lancée en quête d’un
inédit doublé JO-Mondial, la bande à Olivier Krumbholz a réalisé l’exceptionnel
pendant une mi-temps avant de s’écrouler contre la Norvège, vainqueur très
large au final (29-22). Un score acquis grâce à une deuxième période
exceptionnelle pour les championnes d’Europe en titre, qui sortent une nouvelle
fois vainqueur d’un duel pour la médaille d’or contre les joueuses d’Olivier
Krumbholz, presque un an jour pour jour après la finale de l’Euro 2020 (23-21).

Tout avait pourtant parfaitement démarré pour les Bleues,
portées par l’adresse d’Alisson Pineau à 7 mètres (4/4) et la réussite
offensive de Foppa, Granier et Nzer Minko (toutes à 2/2 à la mi-temps). Une
première mi-temps presque parfaite entachée d’un retour sur le gong des
Norvégiennes, qui ont recollé à -4 à la pause, alors que les Bleues semblaient
avoir le match en mains avant que le jeu ne devienne de plus en plus haché
(cinq suspensions de deux minutes).

«Elles reviendront plus fortes»

«Le tournant se situe
en fin de première mi-temps, où on perd des ballons et on gâche beaucoup
, a
réagi Olivier Krumbholz au micro de beinSport.
Il y a eu deux périodes
.» Un résumé implacable qui se traduit dans le score
fleuve d’une seconde période à sens unique (6-17). Ecoeurées par la
gardienne Silje Solberg (12 arrêts dont… 11 en seconde période, 50%), les
Bleues n’ont jamais pu sortir la tête de l’eau. En face, les coups de boutoir d’Henny
Reistad (6 buts, meilleure marqueuse du match) ont eu raison du rêve Bleu. Le
doublé, c’est pour la Norvège qui signe un nouveau titre après l’Euro 2020 avec
ce quatrième sacre planétaire.

Mais les Bleues pourront capitaliser sur cette aventure
espagnole presque parfaite, comme l’a relevé Olivier Krumbholz, qui avait fait
confiance à une équipe très jeune pour ce tournoi : «C’est
une bonne leçon pour les jeunes joueuses, elles
reviendront plus fortes.» L’Euro 2022 comme prochaine échéance avant les
Jeux à domicile en 2024…

AFP




La joie des handballeuses norvégiennes en vidéo




Krumbholz : “Les filles reviendront plus fortes”

Le sélectionneur des Bleues s’est exprimé à chaud au micro de beinSport : “Il y a eu deux périodes. Il y en a eu une où l’équipe de France
est très bonne et gâche beaucoup de choses avec le tournant en fin de première
mi-temps où on perd des ballons et on gâche beaucoup. On revient mal en
deuxième période contrairement aux Norvégiennes, elle ont eu la puissance et la
continuité. On a fait une mauvaise deuxième mi-temps mas les Norvégiennes une
très bonne, elles nous ont surpassées. Je n’ai pas eu l‘impression que les filles étaient sorties
du match, on commence la mi-temps en encaissant des buts, puis la dynamique et
la qualité des jeux étaient de leur côté. On n’a pas réussi à déborder leur
gardienne. La messe est dite. C’est une bonne leçon pour les jeunes joueuses, elles
reviendront plus fortes. Il faut savoir reconnaître qu’on est vaincu par un meilleur
adversaire. Mon regret, c’est qu’on déraille en fin de première mi-temps, où on
aurait pu les faire douter.”




LA NORVEGE EST CHAMPIONNE DU MONDE DE HANDBALL FEMININ !

Les Scandinaves ont marché sur l’eau en seconde période et s’offrent ainsi un quatrième titre planétaire aux dépens des Bleues, qui voient leur rêve de doublé JO-Mondial s’envoler (22-29).




Zaadi pour l’honneur (22-29)

Après un nouvel arrêt de Solberg, la demi-centre des Bleues s’arrache pour inscrire un 22e but tricolore, le sixième seulement dans cette seconde période… 




Pineau rate le cadre à 7 mètres

Le calice jusqu’à la lie pour les Bleues. Solberg est entrée dans leurs têtes !




-8 pour la France ! (21-29)

Darleux abandonne ses cages pour offrir une supériorité numérique… la sanction tombe sur une perte de balle.




Oftedal sonne de loin (21-28)

Darleux ne peut qu’effleurer le ballon…




+6 pour la Norvège ! (21-27)

Premier but pour Jakobsen, venue trouver la lucarne de Darleux depuis la droite…




Cinq minutes encore à jouer…

Nouvel arrêt de Solberg devant Nze Minko…




Darleux à la parade !

La gardienne des Bleues s’interpose sur la tentative de Reistad mais sa relance est interceptée ensuite…




Le 10e arrêt de Solberg !

Chloé Valentini en échec depuis la gauche…




Flippes débloque les Bleues ! (21-26)

En contre, l’arrière des Bleues vient lober Solberg pour mettre fin à 12 minutes de disette…




Dix minutes encore à jouer…

Les Bleues n’ont plus marqué depuis plus de dix minutes et ont encaissé un -10 depuis le retour des vestiaires (4-14).




Les Bleues décrochées (20-26)

Solberg puis surtout Reistad, qui inscrit son cinquième but en deuxième période…




Solberg encore et toujours !

La gardienne norvégienne s’interpose devant Granier à bout portant pour son neuvième arrêt du match. Elle en avait réussi… un en première période.




+4 pour la Norvège ! (20-24)

Alors qu’aucun but n’avait été inscrit depuis 8 minutes, Mork s’offre une cinquième réalisation sur un jet de 7 mètres.




Solberg écœure les Bleues…

Encore un double arrêt pour la Norvégienne, devant Flippes puis Foppa, qui s’est jetée à bout portant…




LE MUR SOLBERG !!!

Seule en contre attaque, Granier se heurte à la gardienne norvégienne, méconnaissable par rapport à la première période…




Solberg encore !

Double arrêt pour la Norvégienne, qui réalise un véritable festival en seconde période avec quatre arrêts de rang. 




L’arrêt de Solberg !

La lourde frappe de Zaadi est détournée sur sa gauche par Solberg, bien plus impériale qu’en première période…




Nouveau temps mort pour la France !

Olivier Krumbholz goûte peu à l’animation de son équipe : “C’est Grace (Zaadi) qui est obligée de tout faire !”




Les Norvégiennes impériales en défense

Les Bleues ne parviennent pas à trouver la faille alors que les arbitres sont bras levé…




L’arrêt… de la tête de Darleux !

Premier arrêt du match pour la gardienne remplaçante des Bleues…




Les Bleues tergiversent en attaque…

Alors que les arbitres avaient le bras levé, les Bleues temporisent et doivent rendre le ballon.




Temps mort demandé par Olivier Krumbholz

Entame cauchemardesque pour les Bleues, qui ont encaissé un cinglant 4-11 depuis le retour des vestiaires… Il reste 20 minutes à jouer !

AFP




Mork trouve la lucarne de Darleux (20-23)

Depuis la gauche, la Norvégienne envoie un missile qui laisse Darleux impuissante.




Sercien réveille les siennes ! (20-22)

La demi-centre marque l’unique but des Bleues en supériorité numérique…




Dale en pivot… (19-22)

La Norvégienne trompe Darleux, qui venait d’enter en jeu…




Deux minutes pour Solberg

Une supériorité numérique qui doit profiter aux Bleues…




Les Bleues pointent à deux buts (19-21)

Le cou de canon d’Oftedal laisse Glauser pantoise… 




La Norvège garde les commandes (19-20)

Premier but pour Solberg.




Lassource en bonne capitaine (19-19)

La France de nouveau à hauteur. 




Reistad propulse son équipe en tête (19-18)

La Norvégienne porte son équipe à elle seule depuis plusieurs minutes. Après un coup de canon dans l’axe, elle récupère avant d’aller fixer efficacement Glauser. La Norvège est devant pour la première fois…




Lassource en force ! (18-17)

La capitaine des Bleues s’arrache pour inscrire son premier but de la partie depuis son côté gauche…




Quatrième but pour Dale (17-17)

La Norvège de nouveau à hauteur.




Foppa réveille les Bleues (17-16)

Les Françaises réagissent après ce 0-4 d’entrée. Elles n’ont toujours pas été menées… 




Le festival de Reistadt ! (16-16)

La Norvège a déjà fait son retard, grâce à un deuxième but en une minute de Reistadt…




La Norvège recolle à un but ! (16-15)

Entame cauchemardesque des Bleues, matérialisée par un troisième but de rang des Scandinaves, sur cette frappe plein axe de Reistadt. 




La Norvège fait son retard (16-14)

Dale trompe Glauser sur sa droite.




Toublanc en échec !

L’ailière droite des Bleues se heurte à Solberg, qui réalise là son deuxième arrêt seulement. 




Mork frappe d’entrée (16-13)

La Norvégienne entame la seconde période comme elle avait conclu la première.




C’est reparti à Granollers !

Les Norvégiennes au ballon pour engager la seconde période de cette finale…




Estelle Nze Minko en pleine réussite

AFP




Les Bleues sont devant au repos ! (16-12)

L’équipe de France est en tête à la pause après une première période d’excellente facture sur le plan aussi bien offensif que défensif. Solides derrière, les Bleues ont été bien aidées par leur mur Laura Glauser (6 arrêts) tandis que ses homologues norvégiennes ont eu plus de mal à parer les offensives tricolores, matérialisées par la réussite de Foppa, Granier et Nze Minko (2/2 chacunes), tandis qu’Allison Pineau n’a pas tremblé à 7 mètres (4/4). Attention toutefois à ne pas payer ce léger relâchement en fin de mi-temps…  




Reistad fait mouche (16-12)

Les Norvégiennes retrouvent de l’allant avant le repos…




Mork ramène la Norvège à -5 (16-11)

Sur un jet de 7 mètres converti.




Fin de mi-temps hachée

Deux minutes pour Nze Minko, qui s’est manquée en contre attaque, alors que deux suspensions venaient d’être prononcées à l’encontre des Norvégiennes…




Le sans-faute de Pineau à 7 mètres ! (16-10)

Quatrième réalisation pour la demi-centre expérimentée, qui trompe Solberg sur sa droite…




2 minutes pour Kristiansen

Voici les deux équipes à égalité numérique après cette faute sur Flippes, qui tentait le “kung-fu”.




Glauser déterminante dans les cages bleues

AFP




Temps mort pour les Bleues

Olivier Krumbholz use de son temps mort à deux minutes de la mi-temps.




La Norvège n’abdique pas (15-10)

Aune s’offre un troisième but pour recoller à -5 à deux minutes du repos…




Laura Flippes ouvre son compteur ! (15-9)

Premier but pour l’arrière des Bleues, qui vient redonner six longueurs d’avance aux siennes après avoir percé plein axe avant de lober Solberg…




2 minutes pour Nocandy

La demi-centre des Bleues est sanctionnée en défense pour la première fois du match. Les Bleues en infériorité numérique ! 




+6 pour les Bleues !! (14-8)

Tour à tour en contre supersonique, Nocandy et Granier redonnent un net avantage aux Bleues…




La Norvège sort la tête de l’eau (12-8)

Les Scandinaves n’avaient plus marqué depuis 7 mlunutes…




Granier donne cinq buts d’avance aux Bleues ! (12-7)

Nze Minko s’arrache pour servir Granier à droite de la surface… celle-ci trouve la lucarne opposée !




LAURA GLAUSER !

Cinquième arrêt (sur 12) de la Française, face à l’ailière droit norvégienne. Un mur !




+4 pour les Bleues !

Première réalisation du match pour Grace Zaadi !




Glauser encore à la parade !

La gardienne tricolore détourne la tentative de sa partenaire en club Oftedal plein axe.




Le festival de Nze Minko !!! (10-7)

+3 pour les Bleues suite au festival d’Estelle Nze Minko, qui récupère un ballon dans son camp avant de se projeter seule vers le but norvégien et de trouver la lucarne gauche…




La joie d’Allison Pineau

La demi centre a inscrit un triplé sur des jets de 7 mètres.




Premier temps mort norvégien

L’écart n’a pour l’heure jamais dépassé les deux unités.




Foppa bisse en pivot ! (9-7)

Servie à la limite par Zaadi, Pauletta Foppa inscrit un doublé entre les jambes de Lunde…




Foppa débloque son compteur !

Premier but pour la pivot des Bleues, dans son style caractéristique…




Perte de balle norvégienne

Pour la seconde fois, les Scandinaves ratent l’occasion de passer devant pour la première fois dans cette finale.




Sercien de loin ! (7-7)

Premier but pour la tricolore, d’un coup de canon de loin. Derrière, Oftedal égalise pour les Scandinaves de près.




La Norvège recolle ! (6-6)

Troisième buyt pour Dale, bien servie au coeur du jeu.




Passage en force de Horacek

La tricolore avait pourtant la passe ouverte sur sa gauche…




La France reste devant ! (6-5)

Mise en échec plus tôt, Horacek trouve cette fois la faille entre les jambes de Lunde.




Glauser à la parade

Troisième arrêt pour la gardienne tricolore, proche du “pastis” sur une tentative de l’ailière droite Solberg.




Dale égalise (5-5)

Dans la foulée, Zaadi est coupable d’un passage en force… Première occasion de passer devant pour les Norvégiennes.




Le triplé pour Pineau ! (5-4)

La spécialiste du jet de 7 mètres convertit celui obtenu par Grace Zaadi.




La Norvège à hauteur (4-4)

Mork force la décision entre Horacek et Nze Minko avant de trouver un trou de souris à gauche de Glauser.




La parade de Glauser !

Kristiansen déclenche de loin et la gardienne française détourne admirablement sur son poteau.




Lunde s’interpose devant Horacek !

La gardienne norvégienne empêche les Bleues de reprendre deux longueurs d’avance du pied.




La Norvège revient à une longueur (4-3)

Cette fois, Dale trompe Glauser… avec l’aide du poteau.




+2 pour les Bleues ! (4-2)

Le doublé pour Allison Pineau, toujours juste à 7 mètres.




Glauser sauvée par son poteau

La gardienne des Bleues était battue sur sa gauche…




Le coup de canon de Nze Minko ! (3-2)

La tricolore redonne l’avantage à son équipe de loin.




Doublé de Kristiansen (2-2)

La Norvégienne profite d’une transmission ratée de Laura Flippes pour venir se présenter seule face à Laura Glauser…




Les Bleues solides en défense

La bande à Olivier Krumbholz devra capitaliser sur sa solidité défensive pour aller chercher ce doublé…




L’arrêt de Glauser !

Bras levé pour les Norvégiennes et arrêt des jambes de la gardienne de Gyor.




Pineau redonne l’avantage aux Bleues (2-1)

Contrairement au match contre la Russie, l’expérimentée joueuse des Bleues ne tremble pas sur son premier jet de sept mètres.




Kristiansen égalise (1-1)

La Norvégienne perce plein axe avant d’ajuster Glauser.




Toublanc ouvre le score ! (1-0)

L’ailière droite des Bleues parvient à trouver la faille après une bonne minute de jeu où les Bleues se sont heurtées au mur norvégien.




C’est parti !

Les Bleues, qui évolueront en blanc ce dimanche, donnent le coup d’envoi de la partie !




Place aux hymnes

Le palais des sports de Granollers (Espagne) fait salle comble pour le rendez-vous !




Foppa reconnaît le sentiment de revanche

La pivot des Bleues, pièce maîtresse du système d’Olivier Krumbholz, reconnaissait samedi le sentiment de revanche de la dernière finale de l’Euro perdue : «C‘est un peu une revanche de l’Euro-2020. On a perdu de deux buts. On se connait très bien, on a joué à deux reprises cet été avant les Jeux olympiques, donc ça va être une belle finale.»




La Norvège bête noire des Bleues

Cette finale du Mondial 2021 est avant tout une revanche de la dernière finale de l’Euro 2020 qui avait souri… à la Norvège. Il y a un an presque jour pour jour (20 décembre 2020), les Norvégiennes terrassaient les Bleues au Danemark pour s’offrir la couronne continentale après un match maîtrisé (22-20). Avant cela, la Norvège, régulièrement présentée comme la meilleure nation de handball féminin, avait battu la France à trois reprises depuis la finale du Mondial 2017 qui avait alors souri aux Bleues (23-21). Un authentique exploit sur lequel il faudra se baser ce dimanche…




Les Bleues miraculées en demi-finale

Menées à la pause puis de quatre unités à un quart d’heure du terme, les joueuses d’Oliver Krumbholz ont renversé la vapeur contre les Danoises en demi-finale ce vendredi (23-22). «Je ne sais pas où on a été chercher cette force, au plus profond de nous et c’était incroyable. Je ne sais pas comment tout le monde l’a vécu, mais celle-là, on ne va jamais l’oublier», déclarait la demi-centre Méline Nocandy après l’exploit de vendredi, qui a offert aux Bleues l’opportunité de s’offrir un exceptionnel doublé…

LIRE AUSSI – Tops/Flops France-Danemark




Les Bleues en quête d’un historique doublé JO-Mondial

Médaillées d’or aux Jeux olympiques de Tokyo, les Bleues du handball ont l’occasion de s’offrir un doublé JO-Mondial tout simplement inédit dans l’histoire puisque le décalage des JO implique que c’est le Mondial qui a suivi les Jeux et non pas l’Euro, comme à l’accoutumée. Ainsi, deux nations ont réalisé le doublé JO-Euro dans l’histoire du handball féminin : le Danemark en 1996 et… la Norvège en 2008.

LIRE AUSSI – Une finale de rêve pour entrer dans la légende




Bonjour à tous !

Bonjour et bienvenue à toutes et à tous sur notre site pour suivre en direct la finale du Mondial de handball féminin entre la France et la Norvège. Coup d’envoi à 17h30 !





Source link