Pacific Rim 2 sur TMC : pourquoi Guillermo del Toro n’a-t-il pas réalisé le film ? – Actus Ciné


Diffusé ce soir sur TMC, “Pacific Rim Uprising” a bien failli ne jamais voir le jour. Pourquoi Guillermo del Toro a-t-il abandonné la réalisation de ce projet qui lui était cher ?

Sorti en 2013, Pacific Rim concrétisait le rêve de son réalisateur, Guillermo del Toro, de rendre hommage aux films de kaijū eiga (films de monstres au Japon) et de mecha (sous-genre de SF qui emploie des armures robotisées). Si les résultats au box-office sont satisfaisants (400 millions de dollars de recettes dans le monde), il ne s’agit toutefois pas d’un triomphe, le film ayant coûté 190 millions de dollars. Une suite est envisagée mais incertaine. Celle-ci, Pacific Rim Uprising, sortira finalement cinq ans plus tard après moults rebondissements et sans Del Toro à la mise en scène, remplacé par Steven S. DeKnight, qui avait fait ses preuves jusque-là à la télévision sur des séries comme AngelSpartacus et Marvel’s Daredevil.

Une suite qui se fait attendre

En juillet 2012 , avant même la sortie de Pacific Rim, del Toro évoque la possibilité d’une suite, puis en confirme l’écriture en octobre 2013 aux côtés de Travis Beacham. En juin 2014, alors que le projet n’a toujours pas le feu vert d’un studio, le réalisateur mexicain affirme avoir travaillé sur l’écriture de la séquelle, Beacham ayant été remplacé par Zak Penn. Dans la foulée, Universal Pictures annonce quelques jours plus tard que Pacific Rim 2 est lancé et que del Toro en sera le réalisateur. Le tournage doit débuter fin 2015 et la sortie française est prévue pour le 2 août 2017. Mais Legendary Pictures, qui produit le film, interrompt pour une durée indéterminée le tournage en septembre 2015. Del Toro, qui est alors toujours aux commandes du projet, précise que le long-métrage est repoussé mais pas annulé.

Universal Pictures International France

Un nouveau réalisateur

En février 2016, del Toro cède sa place de réalisateur à Steven S. DeKnight, dont ce sont les débuts au cinéma. De son côté, del Toro officie en tant que producteur sur cette suite. En 2017, dans une interview accordée à Collider, il revient sur ce changement : « Le timing était trop serré. J’avais un petit film – La Forme de l’eau – que je voulais vraiment faire. À un moment, ça se jouait entre Justice League Dark et Pacific Rim 2 et j’ai choisi Pacific Rim. Mais on m’a dit qu’il fallait repousser le film parce que Legendary (ndlr : le studio qui produit Pacific Rim 1 & 2) était sur le point d’être vendu à une compagnie chinoise. Ils m’ont dit d’attendre neuf mois et je leur ai répondu : « Je n’attends pas neuf mois, je tourne un film ». Je suis donc parti faire La Forme de l’eau et nous avons choisi Steven DeKnight ».

Starmax / Bestimage

Si Pacific Rim Uprising suscite un intérêt modéré à sa sortie (sans être un échec cuisant puisque le film a rapporté le double de son budget), La Forme de l’eau s’est révélé être le bon choix pour Guillermo del Toro. Dotée d’un budget modeste (19 millions de dollars), cette histoire d’amour fantastique a rapporté 195 millions de dollars et remporté de prestigieux prix, dont le Lion d’or à la Mostra de Venise et 4 Oscars, notamment ceux du meilleur réalisateur et du meilleur film.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


48 + = 54