Oscar sur France 2 : pourquoi Louis de Funès a-t-il été terrorisé par Claude Rich ? – Actus Ciné


France 2 diffuse à 14h20 “Oscar”, comédie avec Louis de Funès tirée de la pièce de théâtre du même nom. Sur le tournage, la relation entre de Funès et Claude Rich est loin d’être au beau fixe.

Capture d’écran

En 1967, après avoir fait en 1960 un carton sur scène avec la pièce OscarLouis de Funès reprend son rôle dans le film d’Édouard Molinaro. Il y joue Bertrand, un riche promoteur à la vie paisible. Jusqu’au jour où son homme de confiance, Christian, le fait chanter pour doubler son salaire et obtenir la main de sa fille, dont il est l’amant. Il lui avoue également qu’il le vole depuis de nombreuses années. Les choses se compliquent encore quand la maîtresse de Christian se révèle finalement ne pas être Colette, la fille de Bertrand, mais qu’en revanche, Colette s’avère être enceinte d’Oscar, le chauffeur.

Connu pour son caractère irascible, de Funès ne faillit pas à sa réputation et se montre difficile sur le plateau. Le réalisateur en fait les frais, comme il l’explique dans un entretien accordé à Télérama en 2013* : « Il n’aimait pas être dirigé. Sur le tournage d’Oscar, il trouvait que je faisais trop de plans. Je voulais pouvoir être maître de mon montage, mais il préférait les plans à deux personnages. » 

Son partenaire à l’écran, Claude Rich, n’est pas épargné non plus. Tout d’abord, de Funès n’est pas d’accord avec son jeu d’acteur. Molinaro se souvient : « Il voulait que Claude joue dans le même registre que lui. Ma théorie était, au contraire, qu’il devait être distant, flegmatique face à l’expansion de Louis. Le contraste m’amusait. Pas Louis. » 

Capture d’écran

De plus, de Funès n’arrête pas de le comparer à Guy Bertil, comédien avec lequel il avait joué plusieurs centaines de fois la pièce Oscar, ce qui agace profondément Rich. La tension entre les deux acteurs atteint son paroxysme lorsqu’un jour, de Funès refuse de tourner car le réalisateur ne rit pas à ses scènes. Quand six heures plus tard, le tournage reprend enfin, de Funès appelle par mégarde son collègue Bertil, au lieu de Rich. Sous le coup de la colère, Rich brise une flûte de champagne qu’il tenait en main, menaçant de Funès avec le verre brisé. Effrayé, de Funès bredouille et le tournage reprend.

Quelques semaines après le tournage et alors qu’il avait été souffrant, Claude Rich reçoit un bouquet de fleurs de la part de de Funès avec un mot d’excuses. Quant à Molinaro, alors qu’il s’était juré de ne plus retourner avec de Funès, il le retrouve deux ans plus tard dans Hibernatus. La faute au succès d’Oscar qui, avec 6,1 millions d’entrées, est le deuxième plus grand succès au box-office l’année de sa sortie.

*Quand Édouard Molinaro racontait ses rapports difficiles avec Louis de Funès…, Télérama, 06/12/2013.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


47 + = 56