Ocean Winds obtient un Contrat sur différence (CfD) pour son projet Moray West


Communiqué de presse – Madrid et Paris le 8 juillet 2022. EDP Renewables (“EDPR”), 4ème opérateur éolien et solaire mondial, annonce qu’Ocean Winds (“OW”), la joint-venture d’éolien offshore détenue à 50/50 par EDPR et Engie, a obtenu un Contrat sur différence (CfD – Contract for Difference) de 15 ans auprès du gouvernement britannique pour vendre 294 MW sur les 882 MW d’énergie produite par le projet d’éolien offshore de Moray West, pour un tarif de £37.35/MWh selon les prix de 2012. Situé en Ecosse, le projet devrait commencer à produire de l’électricité en 2024.

Par cette transaction, EDPR possède désormais une capacité sécurisée de 10,6 GW sur l’objectif de 20 GW de son plan 2021-2025 annoncé par l’entreprise lors de son Capital Markets Day, et a désormais atteint son objectif d’environ 1 GW de capacité offshore.

EDPR renforce son profil d’entreprise à faible risque et sa stratégie de croissance basée sur le développement de projets compétitifs ayant une visibilité financière à long terme, favorisant ainsi l’accélération de la transition énergétique et la décarbonisation de l’économie.

 

À propos de EDP Renewables en France

EDPR France développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et photovoltaïques sur l’ensemble du territoire français à travers une équipe d’environ 100 personnes. Avec 590 MW en exploitation en France, dont 161 MW de puissance installée en propre et 388 MW gérés pour le compte de tiers, EDPR compte parmi les acteurs français de premier plan en alimentant plus de 1 000 000 personnes et en évitant chaque année l’émission de plus de 50 000 tonnes de CO2. EDPR développe également 1 GW de projets, dans le cadre d’un joint-venture avec Engie (Ocean Winds), et 24 MW d’éolien flottant à Leucate en Méditerranée. 

 

A propos d’EDP Renewables (EDPR)

EDP Renewables (Euronext : EDPR) est le quatrième producteur mondial d’énergie renouvelable avec une présence sur 26 marchés internationaux à travers l’Europe, l’Amérique Latine, l’Amérique du nord et l’Asie. Basé à Madrid et possédant des bureaux à Houston, São Paulo, Singapour ou encore Paris, EDPR dispose d’un portefeuille de projets variés, d’actifs robustes et d’une excellence opérationnelle reconnue dans le renouvelable : des parcs photovoltaïques, éoliens terrestre et offshore (joint-venture 50/50 avec Ocean Winds) et des technologies complémentaires au renouvelable comme des batteries et de l’hydrogène vert.

Sa politique en faveur des collaborateurs s’est illustrée par une certification Top Employer 2022 en Europe (Espagne, Italie, France, Roumanie, Portugal et Pologne), et au Brésil, et par l’inclusion de l’entreprise dans l’indice Bloomberg Gender Equality.

EDPR est une filiale d’EDP (Euronext: EDP), leader de la transition énergétique, accordant une attention toute particulière à la décarbonation. Outre sa forte présence dans le renouvelable (avec EDPR et ses opérations hydroélectriques), EDP œuvre au côté des services publics au Portugal, en Espagne, au Brésil, notamment dans les réseaux électriques, les solutions pour les clients et la gestion de l’énergie.

 

A propos d’Ocean Winds

Oceans Wind (OW) est une entreprise internationale spécialisée dans l’éolien offshore et une joint-venture appartenant à 50/50 à EDPR et ENGIE. Convaincues que l’éolien en mer est devenu une composante essentielle de la transition énergétique, les deux entreprises développent, financent, construisent et opèrent des parcs éoliens offshores dans le monde entier.

Lorsqu’EDP et ENGIE combinent leurs installations éoliennes en mer et leurs portefeuilles de projets pour créer OW en 2019, l’entreprise totalisait 1,5 GW en construction et 4 GW en développement ; OW a rapidement développé sa capacité et a désormais pour objectif d’atteindre entre 5 et 7 GW de projets en exploitation ou en construction et entre 5 et 10 GW à des stades de développement avancés d’ici 2025. En 2022, la capacité offshore brute d’OW déjà en exploitation, sous contrat ou avec des droits de connexion au réseau accordés, atteint 11,2 GW.

OW, dont le siège est à Madrid, est présente dans 8 pays et se concentre principalement sur les marchés de l’Europe, des États-Unis et de certaines régions d’Asie, d’où devrait venir la plus forte croissance.



Source link