Ocean Winds choisi pour développer 2 GW d’éolien offshore lors d’enchères en Californie


Communiqué de presse – Madrid, Paris, 12 décembre 2022 – Ocean Winds (OW) et Canada Pension Plan Investment Board (CPP Investments), par l’intermédiaire de leur société commune d’énergie éolienne offshore, Golden State Wind, qu’elles détiennent à 50/50, s’est vu attribuer par le bureau de gestion de l’énergie océanique aux Etats-Unis (BOEM en anglais) les droits de gestion d’une surface de 32 500 hectares pour de l’éolien en mer à Morro Bay, au large des côtes californiennes.

  • La joint-venture détenue à 50/50 par EDPR et Engie s’est associée avec Canada Pension Plan Investment Board pour développer un projet d’éoliennes offshore en Californie.
  • Ces 2 GW sont une étape importante pour Ocean Winds aux Etats-Unis où 4 GW sont déjà en cours de développement dans le nord-est du pays.

La zone attribuée est l’une des cinq zones au large de la Californie qui ont fait l’objet d’une vente aux enchères organisée par l’U.S. Bureau of Ocean Energy Management (BOEM). Cette vente aux enchères présente un intérêt particulier car il s’agit de la première vente d’une concession d’éolienne offshore flottante dans le pays, et de la première vente d’une concession d’éolienne en mer de quelque nature que ce soit sur la côte ouest.

OW développe déjà environs 4 GW de projets offshore and le nord-est des Etats-Unis, Mayflower Wind au large des côtes de la Nouvelle-Angleterre et Bluepoint Wind au large des côtes de New York et du New Jersey. Le dernier en date est développé en dehors de la zone de concession des fonds marins attribuée lors de la vente aux enchères du New York Bight plus tôt cette année.

Bautista Rodríguez, CEO de Ocean Winds, se réjouit : « En tant que pionnier de l’éolien flottant en mer et en tant qu’entreprise croyant dans ses capacités à produire une énergie propre et à créer des opportunités locales à travers le monde, Ocean Winds est très fier de l’attribution de ce nouveau projet lors de la première vente aux enchères d’une concession d’éolienne offshore flottante aux Etats-Unis. Nous nous engageons aux côtés du pays et de la Californie dans la réalisation de leurs objectifs d’énergie propre, tout en mettant en place un nouveau marché national, créateur d’emplois et dynamique pour l’économie locale. »

OW totalise plus de 10 ans d’expérience dans l’énergie éolienne flottante en mer, en particulier avec le développement et l’exploitation de Windfloat Atlantic, le premier parc éolien flottant au monde pleinement opérationnel d’un point vue commercial. De plus, OW possède déjà un portefeuille important de projets flottants en Europe et en Corée du Sud, et son expérience est unique pour conquérir l’état doré, le Golden State, avec cette nouvelle technologie.

Lire aussi article :  Hausse des carburants : le barème de l’indemnité kilométrique relevé de 10 %

Une fois qu’elle sera totalement construite et opérationnelle, la zone de concession de Golden State Wind pourra accueillir environ 2 GW d’énergie éolienne en mer, générant suffisamment d’énergie pour alimenter l’équivalent de 900 000 foyers. Les États-Unis et la Californie se rapprocheront ainsi de leurs objectifs en matière d’énergie propre, à savoir 15 GW d’éoliennes flottantes en mer d’ici 2035 aux États-Unis et 5 GW d’ici 2030 en Californie, ce qui permettra de créer une nouvelle industrie nationale, des emplois pour les Californiens et une impulsion pour l’économie locale.

Dans le cadre de l’offre gagnante d’OW et de CPP Investments, Golden State Wind s’est engagée à développer la main-d’œuvre et la chaîne d’approvisionnement, notamment en travaillant en étroite collaboration avec les acteurs locaux afin de maximiser les avantages pour la Californie du marché émergent de l’éolien en mer.

 

À propos de EDP Renewables en France 

EDPR France développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et photovoltaïques sur l’ensemble du territoire français à travers une équipe d’environ 120 personnes. Avec 590 MW en exploitation en France, dont 202 MW de puissance installée en propre et 388 MW gérés pour le compte de tiers, EDPR compte parmi les acteurs français de premier plan en alimentant plus de 1 000 000 personnes et en évitant chaque année l’émission de plus de 50 000 tonnes de CO2. EDPR développe également 1 GW de projets, dans le cadre d’un joint-venture avec Engie (Ocean Winds), et 24 MW d’éolien flottant à Leucate en Méditerranée. 

 

A propos d’EDP Renewables (EDPR)

EDP Renewables (Euronext : EDPR) est le quatrième producteur mondial d’énergie renouvelable avec une présence sur 28 marchés internationaux à travers l’Europe, l’Amérique Latine, l’Amérique du nord et l’Asie. Basé à Madrid et possédant des bureaux à Houston, São Paulo, Singapour ou encore Paris, EDPR dispose d’un portefeuille de projets variés, d’actifs robustes et d’une excellence opérationnelle reconnue dans le renouvelable : des parcs photovoltaïques, éoliens terrestre et offshore (joint-venture 50/50 avec Ocean Winds) et des technologies complémentaires au renouvelable comme des batteries et de l’hydrogène vert.

Lire aussi article :  Univers Bitcoin #16 : Les fondamentaux de Bitcoin avec Pierre Noizat

Sa politique en faveur des collaborateurs s’est illustrée par une certification Top Workplace 2022 aux Etats-Unis, Top Employer 2022 en Europe (Espagne, Italie, France, Roumanie, Portugal et Pologne), et au Brésil, et par l’inclusion de l’entreprise dans l’indice Bloomberg Gender Equality.

EDPR est une filiale d’EDP (Euronext: EDP), leader de la transition énergétique, accordant une attention toute particulière à la décarbonation. Outre sa forte présence dans le renouvelable (avec EDPR et ses opérations hydroélectriques), EDP œuvre au côté des services publics au Portugal, en Espagne, au Brésil, notamment dans les réseaux électriques, les solutions pour les clients et la gestion de l’énergie.

 

A propos d’Ocean Winds

Ocean Winds (OW)  est une entreprise internationale dédiée à l’éolien en mer, créée en joint-venture appartenant à 50/50 à EDPR et ENGIE. Convaincue que l’éolien en mer est devenu une composante essentielle de la transition énergétique dans le monde, OW développe, finance, construit des opère des parcs éoliens en mer dans le monde entier.

Quand EDP et ENGIE combinent leurs actifs éoliens en mer et leur portefeuille de projets pour créer OW en 2019, l’entreprise possédait un total de 1,5 GW en construction et 4 GW en développement ; OW rapidement enrichi ce portefeuille et est maintenant sur une trajectoire qui lui permettra d’atteindre l’objectif de 2025, à savoir 5 à 7 GW de projets en exploitation ou en construction, et 5 à 10 GW à des stades de développement avancés. En 2022, la capacité brute d’éoliennes offshore d’OW déjà en exploitation, sous contrat ou avec des droits de connexion au réseau accordés, atteint 16,6 GW.

Lire aussi article :  les réactions de la classe politique après le discours d'Emmanuel Macron

OW, dont le siège est à Madrid, se concentre sur 8 pays, principalement les marchés européens, des États-Unis, certaines régions d’Asie, et le Brésil.                      

 

A propos de CPP Investments

Canada Pension Plan Investment Board (CPP Investments™) est un organisme de gestion de placements professionnel qui gère la caisse du Régime de pensions du Canada dans l’intérêt de plus de 21 millions de cotisants et de bénéficiaires. Afin de diversifier les portefeuilles d’actifs, Investissements RPC investit dans des actions de sociétés ouvertes, des actions de sociétés fermées, des biens immobiliers, des infrastructures et des titres à revenu fixe partout dans le monde. Investissements RPC a son siège social à Toronto et compte des bureaux à Hong Kong, à Londres, au Luxembourg, à Mumbai, à New York, à San Francisco, à São Paulo et à Sydney. Sa gouvernance et sa gestion sont distinctes de celles du Régime de pensions du Canada. Investissements RPC n’a pas de lien de dépendance avec les gouvernements. Au 30 septembre 2022, le fond totalisait 529 milliards de dollars.



Source link