Nutrition – Nouvelle gamme d’aliments, nouveau contrat : ça bouge chez Sanders


Dans sa démarche « d’accompagnement économique » des éleveurs, Sanders lance une nouvelle gamme d’aliments, une nouvelle forme de contractualisation et une websérie.

« Le contexte économique 2022 a perturbé la rentabilité des élevages ruminants. Sanders, soucieuse d’apporter des réponses à ses clients, lance 3 nouveautés », annonce l’entreprise d’alimentation animale, filiale du groupe Avril, dans un communiqué de presse.

Une nouvelle gamme d’aliments FaScil

La nouvelle gamme d’aliments FaScil vise les rations à l’auge : ils se présentent en mouture grossière avec différents niveaux de formulation possibles (bonne complémentarité avec les aliments de la gamme Sandi en vaches laitières ou Toni en bovin viande sous la forme de granulés et donc plus adaptés à la distribution en robot ou au Dac).

« Grâce à sa présentation non granulée, cela donne à l’éleveur et à son technicien la possibilité de développer l’incorporation d’options dans l’aliment : supplémentations nutritionnelles, minéraux ou autres. C’est donc moins de petits produits à stocker, distribuer… » Sanders avance les arguments du gain de temps et d’énergie.

Un nouveau type de contrat Sécuripro

Pour donner plus de visibilité aux éleveurs dans leurs achats d’aliments et se couvrir en volumes et en prix, Sanders lance un nouveau type de contrat : Sécuripro, « un système pour contractualiser les aliments riches en protéines dans un contexte de forte variation du prix des matières premières azotées ».

Le contrat est doté d’une  assurance permettant aux éleveurs de profiter des baisses éventuelles des cours, et ainsi « bénéficier d’une remise si le prix du complexe protéine (ensemble des matières premières azotées) est en baisse sur la période ». Sanders complète : « Ce nouveau service fait partie du plan d’aides éleveurs de 6 millions d’euros lancé en septembre dernier »

Lire aussi article :  vendeur en gros de porte-clés avec jeton caddie personnalisés

Une web-série « Parlons rentabilité »

Pour compléter le volet sur l’accompagnement économique des éleveurs, Sanders lancera prochainement une web-série de 12 épisodes sur la rentabilité en élevage. Coût des fourrages, marge sur coût alimentaire  des rations, impact du renouvellement, besoin d’EBE… : plusieurs thématiques seront abordées.



Source link