Notre-Dame : l’histoire d’une éternelle résurrection


Au XIXe siècle, la fière bâtisse de pierre est ridée, croulante, épuisée par les multiples pillages et mutilations qu’elle a connus au cour de sa tumultueuse histoire. Sa haute flèche a été retirée depuis la fin du XVIIIe siècle et la Révolution française l’a transformée en banal entrepôt de vin ou en temple de la Raison. Dernier saccage en date : en 1830, des émeutiers brisent ses vitraux et incendient l’archevêché voisin. Une décision radicale est prise alors : Notre-Dame sera détruite, sur ordre des autorités parisiennes. Une sentence nullement remise en question par le peuple qui juge la cathédrale laide et dépassée.

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


47 + = 53