Netflix : 5 séries à ne pas rater cet automne 2020 – News Séries à la TV


L’automne arrive et avec elle 5 nouvelles séries originales Netflix à ne pas rater. On vous dit tout !

Emily in Paris – le 2 octobre

De quoi ça parle ? Emily, une Américaine d’une vingtaine d’années originaire du Midwest, part s’installer à Paris après avoir reçu une proposition d’emploi des plus inattendues. Son nouveau challenge : apporter un point de vue américain à une agence de marketing française en difficulté.

Darren Star frappe à nouveau. Le showrunner, à qui l’on doit notamment Melrose Place, Sex & The City, Beverly Hills 90210 ou encore Younger débarque avec une nouvelle série ! Entièrement tournée dans la capitale française, Emily in Paris nous plonge dans le monde du luxe et de la mode, nous offre une visite des plus beaux panoramas de Paris et nous fait rêver avec des histoires d’amour dignes des plus belles comédies romantiques. C’est Lily Collins (actrice mais aussi fille du chanteur Phil Collins !) qui prête ses traits à l’héroïne. Tournage en France oblige, de nombreux acteurs français apparaissent dans la série. La vie parisienne et les Français vus à travers le regard d’une Américaine ? On a hâte de voir le résultat !

 

The Haunting of Bly Manor – le 9 octobre

De quoi ça parle ? Une gouvernante est engagée pour veiller sur deux orphelins vivant dans un manoir isolé en pleine campagne. Peu à peu, d’effrayantes apparitions viennent la hanter.

En 2018, Mike Flanagan créait la surprise sur Netflix avec The Haunting of Hill House, une série d’horreur poétique centrée sur une famille dysfonctionnelle. Il revient deux ans plus tard avec le premier spin-off. Nouvelle série, nouvelle maison hantée, nouvelle histoire terrifiante… mais même casting . On retrouve en effet dans cet anthologie presque tous les principaux acteurs (exceptée Elizabeth Reaser). D’après le showrunner, The Haunting of Bly Manor sera rempli de fantômes… qui seront bien réels ! Alors, prêts à frissonner ?

 

Quelqu’un doit mourir – le 16 octobre 

De quoi ça parle ? Dans l’Espagne des années 1950, un couple fait revenir leur fils du Mexique dans le but de le marier, mais tombe des nues quand il arrive aux côtés d’un danseur de ballet. 

Après La Casa de la Flores, l’espagnol Manolo Caro revient avec sa nouvelle création par Netflix, Quelqu’un doit mourir. Une mini-série en trois parties, un thriller qui abordera différents sujets dont l’homophobie. Si le géant américain n’a dévoilé pour le moment qu’un court teaser, on imagine une ambiance à la Agatha Christie qui plaira aux amateurs du genre. Côté casting, on retrouve notamment la jeune Ester Exposito, vue dans la série espagnole Elite.

 

The Queen’s Gambit – le  23 octobre

De quoi ça parle ? En pleine Guerre froide, le parcours de huit à vingt-deux ans d’une jeune orpheline prodige des échecs, Beth Harmon. Tout en luttant contre une addiction, elle va tout mettre en place pour devenir la plus grande joueuse d’échecs du monde. 

C’est avec un pitch très original que The Queen’s Gambit espère ravir le coeur des abonnés. Cette mini-série britannique de 5 épisodes est portée par Anya Taylor-Joy (révélée dans Split), qui s’entoure à l’occasion de Thomas Brodie-Sangster (Le labyrinthe) et d’Harry Melling (Harry Potter). La série est adaptée du roman Le Jeu de la dame, écrit par Walter Tevis en 1994. Ce même livre qu’Heath Ledger avait pour projet d’adapter à l’écran avant sa mort. 

The Crown saison 4 – le 15 novembre

De quoi ça parle ? La série suit le règne de la Reine Elizabeth II, décennie par décennie. 

La série britannique encensée et primée est enfin de retour. Et cette saison 4 de The Crown est à ne pas rater pour plusieurs raisons. Elle s’attaquera à une période difficile dans la vie de la Reine Elizabeth : l’arrivée de Margaret Thatcher – qui sera jouée par Gillian Anderson – et les débuts de la relation entre son fils et Lady Diana. Elle connaîtra de nouveaux déconvenues politiques, alors que sa famille sera de plus en plus divisée. Olivia Colman, nommée aux Emmy pour ce rôle, sera de retour pour porter la couronne et sa prestation risque d’être à nouveau remarquable.

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 58 = 67