Netflix : 5 films à ne pas rater à la rentrée 2020 – Actus Ciné


La rentrée sera placée sous le signe du cinéma pour Netflix. Voici les 5 films à ne pas rater en septembre et en octobre sur la plateforme. Et il y en a pour tous les goûts.

Je veux juste en finir (4 septembre)

De quoi ça parle ? Un road trip dans lequel Jake emmène sa petite amie pour lui présenter ses parents, qui vivent dans une ferme reculée. Mais après un détour surprise au cours duquel Jake abandonne son amie, la tension et la fragilité psychologique se mêlent à la terreur pure.

Charlie Kaufman qui fait de l’horreur ? On achète ! Le réalisateur d’Anomalisa et scénariste d’Eternal Sunshine of the Spotless Mind revient Je veux juste en finir, qui risque de nous retourner le cerveau comme en témoigne la première bande-annonce. C’est Jessie Buckley, actrice et chanteuse révélée dans le vibrant Wild Rose qui tient la tête d’affiche (remplaçant ainsi Brie Larson) aux côtés de Jesse Plemons, David Thewlis et Toni Collette. L’ambiance est étrange, l’intrigue est mystérieuse. Que demander de plus ?

 

The Devil All The Time (16 septembre)

De quoi ça parle ? Knockemstiff, Ohio. Face à sa femme mourante, un homme désespéré, Willard Russell, tente le tout pour le tout. Il se tourne vers la religion. Ses prières vont petit à petit s’apparenter à des sacrifices dont Arvin, le fils du couple, pourrait être l’offrande ultime…

Cette adaptation du roman de Donald Ray Pollock (2011) est particulièrement attendue. Il faut dire que le casting de ce thriller psychologique composé notamment de Tom Holland, Robert Pattinson, Mia Wasikowska, Sebastian Stan ou encore Bill Skarsgard est particulièrement alléchant. L’action de The Devil All The Time se déroule à la fin de la Seconde guerre mondiale et peu de temps avant celle du Vietnam et suit une kyrielle de personnages tous plus étranges les uns que les autres. A noter que le film est co-produit par Jake Gyllenhaal lui-même.

 

Enola Holmes (courant septembre) 

De quoi ça parle ? Les enquêtes d’Enola Holmes, petite soeur de Sherlock Holmes.

Vous connaissiez Sherlock Holmes ? Rencontrez sa petite soeur, Enola ! Cette adaptation des romans écrits par Nancy Springer suit l’apprentie détective dans diverses enquêtes. C’est Millie Bobby Brown (Eleven de Stranger Things) qui prête ses traits à l’héroïne. Henry Cavill campe le célèbre détective, Sam Claflin joue son autre frère Mycroft et Helena Bonham Carter interprète leur mère. Enola Holmes devait sortir au cinéma mais les droits de diffusion ont finalement été récupérés par Netflix qui l’ajoutera à son catalogue courant septembre.

The Trial of the Chicago 7 (16 octobre)

De quoi ça parle ? Le procès des manifestants lors du Congrès de l’assemblée Nationale de Chicago en 1968, une date importante dans l’histoire des Etats-Unis. Cette assemblée avait pour but de désigner le candidat démocrate aux élections présidentielles de 1968.

C’est un projet vieux d’une dizaine d’années que Netflix sortira en octobre dernier. The Trial of the Chicago 7 devait à l’origine être réalisé par Steven Spielberg et produit par sa société, Amblin Entertainment. Mais la grève des scénaristes à Hollywood en 2007/2008 a mis fin à son développement. En 2018, Aaron Sorkin tente de relancer la machine et annonce un début de tournage, avec notamment Sacha Baron Cohen, Eddie Redmayne et Seth Rogen au casting. Mais les investisseurs sont finalement réticents à l’idée de produire le film, retardant ainsi le tournage de plusieurs mois. Deux ans plus tard, The Trial of Chicago 7 est finalement tourné et ses droits de diffusion ont même été achetés par Netflix.

Rebecca (21 octobre)

De quoi ça parle ? Une jeune femme naïve épouse un riche veuf et part s’installer dans son manoir gigantesque. Elle constate que le souvenir de la première épouse maintient une emprise sur son mari et les domestiques…

Ce remake du film d’Hitchcock (1940) avec Joan Fontaine, adapté lui-même du roman de Daphne du Maurier, est mené par Lily James et Armie Hammer, accompagnés par Kristin Scott Thomas. Un thriller psychologique et fantastique qui pourrait bien nous donner quelques sueurs froides, peu avant Halloween. Les premières photos de Rebecca dévoilées par Netflix sont d’une élégance sans pareil. Mais il faudra attendre la bande-annonce pour découvrir si le réalisateur Ben Wheatley a réussi à retranscrire l’aspect gothique du roman de Du Maurier.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 54 = 56