Michel-Ange : le réalisateur de ce biopic a aussi fait Tango & Cash ! – Actus Ciné



Le biopic “Michel-Ange” est sorti cette semaine en salles. L’occasion de revenir sur le parcours du cinéaste Andrey Konchalovsky et notamment le fait qu’il a réalisé… “Tango & Cash” !

Plus de cinquante ans après avoir écrit le scénario d’Andreï Roublev avec Andreï TarkovskiAndrey Konchalovsky s’attaque au parcours d’un autre artiste avec Michel-Ange. Dans ce long métrage emmené par le comédien Alberto Testone, on suit le peintre sculpteur à travers les moments d’angoisse et d’extase de son génie créatif, tandis que deux familles nobles rivales se disputent sa loyauté…

Durant sa (longue) carrière, Andrey Konchalovsky, 83 ans, émigre aux Etats-Unis au début des années 1980 où il s’essaye à des genres variés. Il réalise ainsi Maria’s Lovers, Duo pour une soliste, Le BayouVoyageurs sans permis mais aussi Runaway Train, qui mêle action et film de prison (il est écrit par l’ex-prisonnier devenu romancier, acteur et conseiller technique Edward Bunker).

1er jour France : Poly avec François Cluzet arrive en tête

On lui doit également le célèbre buddy-movie Tango & Cash avec Sylvester Stallone et Kurt Russell ! Une expérience qui s’avère cauchemardesque puisqu’il est renvoyé au bout de trois mois de tournage… Le metteur en scène russe veut en effet donner au film une tonalité plus sombre, ce que le producteur Jon Peters ne souhaite pas. Leurs relations deviennent alors insoutenables malgré le soutien de Stallone.

Lors de sa diffusion sur grand écran, Tango & Cash réalise un score plutôt décevant au box-office mondial avec pas loin de 65 millions de dollars de recettes, pour un budget de 50 millions. Le long métrage se rattrape toutefois en VHS et avec ses nombreuses diffusions télévisées.

Début 1990, le réalisateur revient dans son pays natal et signe des films sur la Russie contemporaine mais financés grâce à des coproductions : Le Cercle des intimes (1991), Riaba ma poule (1994) ou encore La Maison de fous (2002). Il obtient le Lion d’argent du meilleur réalisateur pour Les Nuits blanches du facteur ainsi que Paradis (également présélectionné pour l’Oscar du meilleur film étranger).



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 + 4 =