MaPrimeRénov’, Chèque énergie… Les aides de l’État pour rénover votre logement


Vous souhaitez effectuer une rénovation énergétique de votre logement ? L’État vous aide financièrement à travers divers dispositifs. Présentation des principaux.

MaPrimeRénov’

Une maquette dans la main d'une enfant Cette prime de transition énergétique permet de financier les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. 

Elle peut être attribuée à tout propriétaire (qui occupe son logement et bailleur) pour financer des travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique de sa résidence principale. Elle s’adresse également aux copropriétés pour la réalisation de travaux dans les parties communes.

Chèque énergie

Des mapoulesConçu en 2018, le chèque énergie s’est substitué aux tarifs sociaux de l’énergie pour soutenir les ménages les plus modestes. Il peut vous aider à payer vos factures d’électricité, de gaz, fioul, bois, biomasse… Il peut aussi financer des travaux de rénovation énergétique.

Il est attribué chaque année pour la période d’avril à mars de l’année suivante. Le montant varie en fonction du revenu imposable et du nombre de personnes au sein du foyer. En 2019, la fourchette varie entre 48 € et 277 €. 

Le Gouvernement a mis en place un simulateur permettant de savoir si vous êtes éligible. Munissez-vous simplement de votre numéro fiscal.

Coup de pouce économies d’énergie

Un homme tient des granulés de bois dans ses mains.Cette prime d’énergie se décline en deux aides :

  • La prime Coup de pouce chauffage pour financer par exemple le remplacement des chaudières au charbon, au fioul ou au gaz par un équipement utilisant des énergies renouvelables ou à haute performance énergétique (chaudière à biomasse, système solaire combiné, chaudière au gaz THPE…) ;
  • La prime Coup de pouce isolation pour financer les travaux d’isolation des combles, des toitures et des planchers bas.

Aide « habiter mieux sérénité »  

Habiter mieux sérénité est une aide versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) pour financer les travaux de rénovation des logements. Son montant maximum est compris entre 1 600 € et 2 000 €.

L’aide est accordée, sous conditions de ressources, aux propriétaires occupant un logement individuel. Les propriétaires bailleurs et syndicats de copropriétaires sont également éligibles.

Crédit d’impôt, réduction d’impôt, éco-prêt à taux zéro…



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


26 + = 31