Love sur Netflix : savez-vous que le film a été interdit aux moins de 18 ans ? – Actus Ciné


Le sulfureux “Love” de Gaspar Noé, sorti en salles en 2015, est disponible sur la plateforme Netflix. Pleins feux sur les anecdotes du film !

Wild Bunch Distribution

Interdit aux moins de 18 ans

Les films de Gaspar Noé ont systématiquement été interdits aux moins de 16 ans lors de leur sortie en salles dans l’hexagone. Love, en raison de ses scènes de sexe non simulées et de son caractère jugé pornographique, était parti pour connaître le même sort avec une interdiction aux moins de 16 ans assortie d’un avertissement. Mais en août 2015, le Tribunal Administratif de Paris, après avoir été saisi par l’association Promouvoir, a finalement interdit le long métrage aux moins de 18 ans, décision confirmée quelques semaines plus tard par le Conseil d’Etat. Une classification mal vécue par Vincent Maraval, producteur de Love qui, après avoir déclaré sur les réseaux sociaux qu”en France, aimer est maintenant interdit aux moins de 18 ans“, déclarait au micro d’AlloCiné être triste “parce que ça se passe dans mon pays et que je ne sais que trop ce que ce genre de décision entraîne comme auto-censure, aseptisation de la création.”

Casting sauvage

Klara Kristin a obtenu son rôle de manière peu commune… Au moment où le projet était en préparation, Gaspar Noé se trouvait en boite de nuit lorsqu’il vit la demoiselle danser. Il l’aborda, lui parla du film et nota son numéro de téléphone. Le lendemain, le réalisateur lui téléphona mais Klara Kristin ne se souvenait plus de cette rencontre…

Wild Bunch Distribution
Karl Glusman, Aomi Muyock, Klara Kristin

Effet pschitt

Gaspar Noé a fait appel à trois jeunes acteurs inconnus du grand public. Si les deux comédiennes Aomi Muyock et Klara Kristin tiennent ici leur premier rôle, le comédien Karl Glusman avait auparavant participé à quelques films comme Ratter, dans lequel il donnait la réplique à l’actrice vedette de la série Pretty Little LiarsAshley Benson.

Les deux affiches

Expert dans l’art de la provocation, Gaspar Noé a choisi deux visuels pour promouvoir son film. Le premier, celui utilisé pour le présenter de manière officielle, fait état de trois langues s’embrassant tandis que la seconde, censurée et visible uniquement sur internet, montre un pénis en érection devant un sein. 

Wild Bunch Distribution
Karl Glusman, Aomi Muyock

Présentation inverse

Lors du Festival de Cannes, Love a cette particularité d’avoir été montré tout d’abord en Sélection officielle en Séance de Minuit avant d’être présenté le lendemain à la presse. Le caractère sulfureux du film ainsi que le fait qu’il n’avait jamais été montré auparavant a eu pour conséquence de provoquer une énorme cohue à l’entrée du Palais des Festivals, à tel point que certaines personnes qui disposaient de billets n’ont pas pu rentrer dans la salle. 

Voir toutes les anecdotes de Love

La bande-annonce de “Love” : 

 



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


48 + = 58