l’inquiétude monte en France avant Noël


DÉCRYPTAGE – Dans la région parisienne, la progression fulgurante du nouveau variant fait déjà repartir l’épidémie.

Le variant Omicron gâchera-t-il les fêtes de Noël? Il y a encore quelques semaines, les projections des épidémiologistes laissaient pourtant entrevoir une fin d’année sereine. Et pour cause, la cinquième vague de l’épidémie devrait atteindre son pic très prochainement. L’incidence décroît dans une cinquantaine de départements. On peut légitimement penser que les deux semaines de vacances devraient accélérer cette dynamique.

Malheureusement, il est fort possible que cette décrue ne se fasse pas du tout ressentir sur les courbes épidémiques… et a fortiori sur notre système de soin alors que près de 1400 personnes sont hospitalisées chaque jour et que 270 sont admises dans un service de soin intensif. Car une autre épidémie progresse en parallèle de manière fulgurante: celle du variant Omicron.

Si seulement 347 cas ont été détectés dans le pays à la date du 17 décembre, tous les experts s’accordent pour dire que le décompte officiel des autorités sanitaires françaises est très en deçà de la…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link