L’huile Nocellara del Belice – AOC huile olive


Communiqué de presse – Le 17 novembre 2021 – L’huile Nocellara del Belice, jouit de l’appellation d’origine protégée, AOP L273 du 1 août 2004.

Ce sont des fruits particulièrement gros et goûteux, non seulement pour produire une huile parfumée mais aussi pour produire des olives salées. La pulpe de nos olives est consistante, un arôme acidulé, une saveur légèrement piquante et douce amère. Nous récoltons nos olives à la main surtout pour ne pas abîmer la pulpe, l’extraction se fait à froid, l’huile qu’on obtient a une acidité très faible moins de 0.50, elle a une couleur vert foncé avec des reflets or comme le soleil,
un léger parfum d’herbe fraîchement coupée, la saveur est légèrement amère et piquante, un arrière goût d’artichaut, amande, tomate verte. C’est une huile qui a une grande teneur de polyphenols, anti-oxydant naturels environ 340mg/kg et une précieuse quantité de vitamines :K essentielle pour maintenir le niveau de certains facteurs de coagulation, E antioxydants utiles pour contraster le vieillissement de la peau, D pour le système immunitaire, osseux, cardio-vasculaire. Un large usage en cuisine, sur tous legumes et même cuit pour donner du goût aux plats mijotés, vous pouvez la commander sur le site.

Notre propriété de 6 hectares est composée de 900 oliviers âgés de 2 ans à 200 ans, nos 10 arbres bi-centenaires font la fierté de la propriété.

La récolte se fait à la main à partir du 20 octobre avant que l’olive ne murisse. Une bassine tenue par des sangles autour des épaules permet d’être très près des olives pour les détacher rapidement et pour qu’elles ne tombent pas à terre. Caressant les “lianes”ou sont fixées les olives, les doigts attrapent les olives et les font glisser le long des branches, ainsi aucun mal n’est fait ni aux olives ni aux branches, pas de peigne, pas de machine vibrante, pas de filets par terre.
L’olive ainsi récoltée garde toutes ses propriétés, cette méthode millénaire est perpétuée grâce à l’essence même de la Nocellara, sa grosseur permet ce type de récolte, certes cela demande beaucoup de main d’oeuvre pour une ceuillette la plus rapide possible, mais c’est le prix à payer pour obtenir LA qualité recherchée. Chaque jour une tonne est ceuillie, la journée commence au lever du jour vers 6h30 et se termine vers 14h avec une pause vers 11h. Les olives sont acheminées au moulin, la quantité d’huile qui en ressort est mise dans un silo, à la fin de la récolte, l’huile est transvasée dans les conteneurs de différents volumes avec leur numéro de lot pour le traçage alimentaire.

Notre propriété se trouve au cœur de la zone AOP, les 2 flancs de coline sont traversés par le fleuve souterrain Belice, nos pompes irriguent chaque arbre de cette eau limpide remplie d’oligo-éléments, c’est la force majeure de l’oliveraie, elle ne manque jamais d’eau même pendant les mois très chauds, 3 mares sont perpétuellement pleines, des poissons y nagent depuis des années, ils permettent de prévenir en cas de pollution, ce qu’il ne s’est jamais produit.



Source link