L’évolution de nos intérieurs depuis 125 ans racontée au pied de la tour Saint-Jacques


Une exposition de décoration d’intérieur à l’extérieur ? Alors que dehors la température est négative, les passants ne peuvent s’empêcher de jeter des coups d’œil aux grilles de la tour Saint-Jacques sur lesquelles sont accrochés, jusqu’au 11 janvier 2023, vingt-huit panneaux illustrés d’images d’archives datées de 1897 aux années 2000. L’origine de ce parcours ? Un partenariat avec la Ville de Paris pour fêter les 125 ans du plus vieux magazine de décoration au monde : Art & Décoration, créé par Émile Levy en janvier 1897.

Le Modernisme – Bahut suspendu intégrant télé, pick-up et bar lumineux

Le Modernisme – Bahut suspendu intégrant télé, pick-up et bar lumineux, 1954

i

Et en un siècle, que de changements ! Les salons français évoluent au fil des mouvements artistiques : l’Art nouveau avec ses inspirations végétales, l’Art déco aux lignes géométriques, le modernisme et les meubles standardisés, le minimalisme… Mais à partir des années 1970, place aux tendances. Le design est partout, même dans les appartements de l’Élysée que le président Georges Pompidou fait meubler par le créateur Pierre Paulin. Les modes s’enchaînent au gré des nouveaux matériaux, du plastique à l’acier inoxydable en passant par l’aluminium. Et à Paris, les appartements haussmanniens s’éprennent du style néoclassique, se végétalisent ou adoptent un look bohème… Des tendances qui reviennent aussi vite qu’elles disparaissent. La preuve avec le panneau titré « Une envie de blanc pur », dont les photographies seventies pourraient très bien dater d’aujourd’hui, à l’heure où les vitrines des éditeurs de meubles s’entichent à nouveau de salons immaculés… Nostalgie, quand tu nous tiens.

Arrow

100 ans d’intérieurs parisiens en exposition

Du 28 novembre 2022 au 11 janvier 2023

www.paris.fr



Source link

Lire aussi article :  le Panama sanctionné pour des chants homophobes en tribunes