Les propos de l’insoumise Raquel Garrido sur «la réconciliation avec les terroristes» suscitent la polémique


L’avocate réagissait aux propos d’Eric Zemmour qui a accusé le pouvoir socialiste de l’époque de n’avoir «rien fait» pour empêcher les attentats du 13-Novembre.

Ses propos ont fait vivement réagir. Invitée sur le plateau de BFM TV pour commenter la passe d’arme entre François Hollande et Eric Zemmour qui a accusé l’ancien président de n’avoir «rien fait» pour empêcher les attentats du 13-Novembre, l’ancienne porte-parole de la France Insoumise a jugé que l’essayiste entravait «la réconciliation avec les terroristes».

Raquel Garrido a qualifié «d’indécent» la prise de parole d’Eric Zemmour devant le Bataclan ce samedi 13-Novembre 2021, face au «processus judiciaire, de réparation, qui est une modalité pacifique dans une civilisation civilisée». «Les familles ont fait des efforts incommensurables pour participer au procès, pour trouver en eux la force de témoigner, de rendre hommage à leur mort, de trouver le chemin vers la réconciliation, y compris avec les terroristes eux-mêmes et les personnes qui sont poursuivies», a continué l’avocate devant la stupéfaction de Judith Waintraub, journaliste au Figaro qui lui apportait la contradiction.

«Sale collabo !», a commenté sur Twitter l’eurodéputé du RN Gilbert Collard quand son confrère Philippe Olivier a dénoncé «les ravages mentaux de l’islamo-gauchisme et le naufrage moral» de LFI et Raquel Garrido. Le vice-président du rassemblement national a critiqué de son côté le «stade terminal de l’islamo-gauchisme». «Maintenant chez LFI, ils en sont à souhaiter la réconciliation entre les victimes du terrorisme et les terroristes islamistes», a continué l’ancienne tête de liste du parti aux élections européennes.

Eric Zemmour a aussi lui-même répondu en affirmant, face à l’avocate qui «veut la réconciliation avec les terroristes», que lui «veut la victoire sur le djihadisme». «Nous ne sommes pas du même côté de la ligne de front», a-t-il asséné sur Twitter. Son ancien comparse des plateaux de télévision Éric Naulleau a commenté quant à lui sobrement «Abjection votre honneur !».


À voir aussi – Pourquoi la France n’arrive pas à expulser les étrangers radicalisés?



Source link