Les Moaï de l’île de Pâques, énigmes du Pacifique



Ils sont, pour certains, âgés de près de 700 ans et, pourtant, ce sont de véritables stars internationales ! Dressés fièrement au beau milieu du Pacifique, sur l’île de Rapa Nui, plus communément appelée l’île de Pâques, les Moaï sont les précieux témoignages d’une civilisation aujourd’hui disparue. Disposés en rang par les habitants de l’île, le dos tourné à l’océan, sur des plateformes cérémonielles, ces colosses énigmatiques, à la silhouette humaine et au visage surdimensionné, peuvent atteindre près de 10 mètres ! Aujourd’hui encore, ils incarnent l’un des plus grands mystères archéologiques de l’humanité.

Ce qu’il faut savoir

Si l’île a été découverte par le navigateur nééerlandais Jakob Roggeveen en 1722, c’est une femme, l’Anglaise Katherine Routledge, qui est à l’origine des premières fouilles archéologiques sur le site, deux siècles plus tard ! Ces impressionnants monolithes ont été sculptés entre les XIIIe et XVe siècle dans du tuf, une roche volcanique extraite de la carrière de Rano Raraku. C’est à cet endroit précis qu’ils auraient été majoritairement réalisés par les habitants de l’île, avant d’être déplacés… Mais selon la légende, ils auraient marché seuls grâce à la force des esprits, le mana. Les Moaï sont loin d’avoir livré tous leurs secrets : selon de récentes découvertes, en 2019, la carrière dans laquelle ils sont en majorité situés n’aurait pas seulement permis de sculpter ces colosses, mais aussi de cultiver des aliments indispensables à la survie des habitants de l’île. Abimés par le temps ou encore les séismes, certains ont fait l’objet de restaurations et ont retrouvé leur apparence initiale, avec leurs yeux et leurs pukao au sommet de la tête.

Où les voir ?

Au bout du monde ! L’île de Pâques est l’île la plus reculée de Polynésie. Pour y accéder, il est indispensable de faire escale au Chili ou à Papeete. Plus près de nous, il est aussi possible d’en admirer un échantillon au Pavillon des sessions au musée du Louvre.

Roche volcanique et tuf

Entre 2 et 10 mètres de haut

Ahu Akivi, île de Pâques

Arrow

Retrouvez dès demain une nouvelle œuvre à découvrir sur BeauxArts.com



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


5 + 5 =