« Les Extatiques » : rencontre avec Jean-François Fourtou



La tempête est passée inaperçue… Pourtant, c’est bien une maison renversée qui trône au beau milieu de La Défense ! Mais que s’est-il passé ? La faute en est à Jean-François Fourtou (né en 1964), serial-sculpteur de maisons à l’envers, plantées dans le sol comme des jeux de construction malmenés. Un œil par la fenêtre vous donnera le tournis : tout un univers domestique, vintage et un peu kitsch y a été soigneusement reconstitué ! Inventeur génial, l’artiste s’est inspiré des maisons traditionnelles de la région parisienne pour cette œuvre qui joue avec nos repères et notre perception. Depuis le début des années 90, son travail joue de clins d’œil, ravive nos sensations d’enfant et convoque la mélancolie dans des décors ultra soignés, à l’échelle parfois bouleversée – du monumental au minuscule. Un théâtre figé, qui a la force bouleversante d’un souvenir…

Texte : Maïlys Celeux-Lanval



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 36 = 39