Les délices interdits d’Aubrey Beardsley


Frederick Henry Evans, A Souvenir of Aubrey Beardsley [Souvenir d’Aubrey Beardsley]

Frederick Henry Evans, A Souvenir of Aubrey Beardsley [Souvenir d’Aubrey Beardsley], 1893

i

Tirage gélatino-argentique vintage • 20,3 × 14,1 cm • Coll. Wilson Center for Photography, Londres.

Une loupe ne serait pas de trop pour explorer les fabuleux dessins à l’encre noire d’Aubrey Beardsley, faits d’entrelacs de lignes aussi fines que des cheveux, tracées à la plume avec une exquise précision ! L’artiste britannique éblouit par sa virtuosité graphique. Son mélange de détails foisonnants et d’éléments stylisés à l’extrême inspire d’ailleurs follement les représentants de l’Art nouveau, séduits par ses compositions asymétriques aux traits sinueux, semées d’arabesques raffinés.

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 71 = 79