Les cours du blé européen au dessus des 180 euros la tonne


Les cours du blé ont grimpé au dessus de la barre des 180 euros la tonne lundi, de nombreux pays importateurs se repositionnant aux achats.

À l’image de l’Égypte la semaine dernière, la Turquie et l’Algérie ont lancé des appels d’offres, souligne Agritel dans une note. Inter-Courtage précise d’ores et déjà que l’appel d’offres de la Turquie porte sur 390 000 tonnes de blé rouge meunier, 110 000 tonnes de blé dur et 60 000 tonnes d’orge fourragère. La fin des travaux de récolte de blé et l’évaluation des volumes engrangés, en nette baisse en Europe (hors Russie), ont apporté du soutien aux cours depuis la fin de la semaine dernière.

Les cours du maïs sont en hausse aussi, malgré une récolte toujours annoncée proche du record aux États-Unis. Ils sont soutenus par des problèmes météo en Iowa, grand état producteur. « Compte tenu des surfaces touchées par les vents violents, les volumes de production seront sans doute impactés dans cet important état de production », souligne Agritel.

Peu avant 16h00 (14h00 GMT), la tonne de blé tendre gagnait 2 euros sur l’échéance de septembre à 182,75 euros, et 0,75 euro sur celle de décembre à 181 euros, dans un marché de 28 711 lots échangés. À la même heure, la tonne de maïs gagnait 1,50 euro à 166 euros la tonne sur l’échéance de novembre, et 75 centimes sur celle de janvier à 168 euros, pour quelque 475 lots échangés.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


57 + = 67