«L’équipe de France fait toujours partie des meilleures nations du monde»


Heureux et fier de ses troupes, le sélectionneur des Bleus ne boudait pas son plaisir jeudi soir, devant la presse, après la victoire face à la Belgique (2-3).

Envoyé spécial à Turin

Son avis sur une équipe de France à deux visages
« Je ne suis pas d’accord avec votre analyse. On a fait 25 bonnes premières minutes et après on a trop souffert, trop reculé, on a manqué d’agressivité mais la Belgique nous a punis. Le score de 2-0 (à la mi-temps) est sévère mais il sanctionne une deuxième partie de première mi-temps insuffisante. On a eu une réaction d’orgueil, mené par notre trio offensif qui a harcelé leur défense. On a la qualité, de l’orgueil et ce nouveau système de jeu (3-4-3) demande du temps… qu’on n’a pas. Il ne faut pas oublier l’équipe qu’on a en face aussi, c’est la première au classement mondial. C’est fabuleux ce que l’équipe de France a réussi à faire ! À part moi, peu de personnes pensaient possible un retournement de situation. On l’a fait, il faut féliciter les joueurs. On a toujours cet état d’esprit et force de caractère. »

L’ambiance et son discours à la mi-temps dans le vestiaire
« Les joueurs étaient abattus de rentrer à 2-0, c’était sévère. Il y a eu une question d’orgueil, de fierté et quand on n’est pas au niveau, ça peut arriver d’être mené, mais on doit offrir autre chose. Ça passe par des paroles, je suis là pour ça aussi. C’est leur mérite (aux joueurs) et notre entame de deuxième mi-temps a été meilleure, avec cette réduction du score (Benzema à la 62e) qui récompense une mainmise sur le jeu avec plus d’agressivité. La Belgique a baissé de rythme mais on a rehaussé le niveau car on a été trop en souffrance et attentiste en fin de première mi-temps. »

Ou il place ce match sur ses 9 ans de mandat
« Parmi les meilleurs, car on avait la meilleure équipe d’Europe et du monde en face de nous. Il faut reconnaître leur force et qualité mais malgré tout, on a renversé la tendance. Il y a la qualité, ce caractère et cet orgueil dans notre équipe. Ce match-là, avec un tel scénario, fera partie des très très bons moments. Il faut l’apprécier et j’en suis très fier pour mes joueurs. »

Si ce Belgique-France est un match fondateur en vue du Mondial 2022
« (Agacé) J’ai l’impression qu’avant, il n’y avait que des débris… Regardez le nombre de matches qu’on gagne, on ne met pas 3-0 à tout le monde… Ok on s’est fait éliminer contre la Suisse, mais l’équipe de France est toujours là. Ça vient consolider ce qu’on a fait face à la Finlande en septembre (2-0) . Le contexte ne m’empêche pas de mettre des nouveaux joueurs. On fait toujours partie des meilleures nations, il y aura un match avec une autre équipe et scénario contre l’Espagne dimanche à Milan (20h45, en finale de la Ligue des nations, NDLR).»

« Kylian Mbappé n’a pas douté, je l’ai senti plus léger cette semaine. Je le dis et je le répète, l’équipe de France est plus forte avec lui. »

Didier Deschamps

Comment il a vécu cette fin de match folle
« C’est le football comme on l’aime. C’est fabuleux de passer d’une émotion à une autre. Il faut l’apprécier, je me mets à la place de Roberto Martinez, ça fait mal, mais on l’a vécu cet été. Je suis là pour ça et on va connaître encore de bons moments. Il y a de la qualité, du caractère et de la détermination dans cette équipe de France même si on est un peu dans la réaction. Je ne peux qu’être heureux et fier de ce qu’ont réalisé mes joueurs ce soir. »

Mbappé qui a sonné la révolte avec un but et une passe décisive
« Kylian n’a pas douté et j’ai toujours fait en sorte d’être avec lui et derrière lui. J’ai reconnu sa détermination et il avait de bonnes intentions pendant l’Euro, il lui a manqué l’efficacité. Il y a beaucoup d’attente et d’exigence autour de lui, je l’ai senti plus léger cette semaine. Je le dis et je le répète, l’équipe de France est plus forte avec Kylian. »

Propos recueillis en conférence de presse



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


2 + 2 =