Le Train de la relance entre en gare de l’Est à Paris


« En quelques mois, la mobilisation de tous les services de l’État et de ses opérateurs a permis à France Relance de soutenir plusieurs centaines de milliers de Franciliennes et de Franciliens.

Ce sont ainsi que plus de 310 000 jeunes qui ont été accompagnés grâce au plan « 1 jeune, 1 solution », plus de 38 000 particuliers aidés grâce à MaPrimRénov’, près de 200 entreprises subventionnées grâce aux fonds industriels, sans compter les 143 000 TPE/PME qui bénéficieront de la baisse des impôts de production en 2021, les 446 collectivités territoriales soutenues dans leurs investissements et la centaine de projets associatifs financés dans le domaine de l’économie circulaire ou de l’accompagnement des plus démunis.

France Relance en Île-de-France, ce sont déjà plus de 9 milliards d’euros attribués en faveur de de l’écologie de la compétitivité et de la cohésion sociale et territoriale. Et ces chiffres évoluent bien sûr chaque jour, à mesure que les dispositifs de France Relance poursuivent leur déclinaison dans les huit départements franciliens.

Comme Sous-préfète à la Relance auprès du préfet de la région Île-de-France, je suis particulièrement marquée par l’étendue des publics auxquels s’adresse concrètement France Relance. Je suis aussi frappée par le caractère décisif du soutien qu’apporte l’État à des projets innovants, créateurs de richesses et d’emplois locaux.

C’est par exemple le cas du projet « Bolide » que me décrivait il y a quelques semaines le dirigeant de la société Aéromapper en Essonne. Lauréate des fonds industriels, cette PME va pouvoir développer un nouvel outil de production pour accélérer la construction, en Île-de-France, de drones ultra légers et de haute sécurité. Sans France Relance, ce projet n’aurait pas pu être engagé avant plusieurs années. Cet exemple témoigne des opportunités inédites que recèle France Relance pour nos territoires.

Le Train de la Relance arrive Gare de l’Est les 6 et 7 septembre prochains. Il témoignera de ces opportunités et, quant à moi, je serai heureuse d’y accueillir les Franciliennes et les Franciliens : ils sont tous invités à nous rejoindre pour se saisir de la relance ! »



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 55 = 56