Le rêve abstrait d’Allah-Las | Beaux Arts



Comme une envie de s’endormir à la belle étoile… Aux portes de l’été, le groupe californien Allah-Las sort le clip de Star, une berceuse psyché-pop extraite de l’album LAHS, qui n’invite à rien d’autre qu’à rêver sous la voie lactée.

Dans cette virée cosmique mise en image par la jeune illustratrice américaine Bailey Elder, les formes colorées dansent, s’étirent et s’allongent à l’infini. Les lignes noires ondulantes évoquent les compositions de Vassily Kandisky, et les aplats aux couleurs franches, les fenêtres de Ellsworth Kelly. Dans ce joyeux ballet onirique, impossible de ne pas penser aussi aux éblouissantes Constellations de Joan Miró, série initiée sous le soleil normand tandis que l’artiste séjournait à Varangéville aux côtés de Georges Braque et Alexander Calder. Un rêve où l’abstraction a pris le pas sur la réalité.

Arrow

Allah-Las, « Star »

Clip réalisé par Bailey Elder

Extrait de « LAHS »

Mexican Summer, 2019



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 85 = 93