Le mentorat, un levier essentiel pour les jeunes


Le plan « 1 jeune 1 solution » s’enrichit d’une nouvelle mesure. En déplacement en Seine-Saint-Denis, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé le lancement du dispositif « 1 jeune 1 mentor » qui vise à soutenir les associations et les entreprises dans le mentorat. Un budget de 30 millions d’euros est alloué à ce projet pour l’année 2021.

L’ambition est d’augmenter le nombre de « mentorés » de 25 000 à 100 000 fin 2021, puis 200 000 en 2022.
 

« Avec 1 jeune 1 solution, nous proposerons dès avril un service de mentorat pour les jeunes. 100 000 jeunes seront suivis dès 2021 par des adultes volontaires pour les aider dans leurs parcours. »
Emmanuel Macron, le 1er mars 2021

Mentors bénévoles

Concrètement, il s’agit de faire bénéficier les jeunes de conseils professionnels d’un mentor. Ce dernier peut être un  actif ou un retraité. Il accompagne des jeunes, parfois dès le début du collège, sur le moyen-long terme, en leur consacrant une à deux heures par mois.

Huit associations sont en pointe dans ce domaine, dont Chemin d’avenir, l’AFEV, Article 1 ou encore Telemaque. Parmi les entreprises les plus impliquées, on retrouve Axa, Accenture, BNP Paribas ou encore Total.

L’étudiant qui souhaite profiter du dispositif sera mis en relation avec un mentor bénévole via la plateforme « 1 jeune 1 solution ».

Bourse de stages

Le mentorat est destiné à redonner confiance aux jeunes et à élargir leurs horizons. Il crée des ponts intergénérationnels et des parcours de réussite éducative et professionnelle.

Lors de ce déplacement, Emmanuel Macron a également annoncé « une bourse de milliers de stages pour aider les étudiants dans leur insertion professionnelle », accessible sur la plaforme « 1 jeune 1 solution ».



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 16 = 20