Le Frac Île-de-France s’invite dans un lycée de Romainville en Seine-Saint-Denis


« Je vais vous montrer des œuvres d’art. » Ainsi commence Hugo Audam, jeune homme sympathique employé depuis un an et demi par le Frac Île-de-France au poste de médiateur. Le ton est gai, et d’emblée interactif. Les élèves assis devant lui ont-ils des exemples d’artistes ou d’œuvres à lui citer ? Quelques exclamations livrent en vrac La Joconde, Frida Kahlo, Pablo Picasso. Ils sont en classe de seconde, aucun ne manifeste d’intérêt ou de connaissance particulière pour l’art. Mais ils sont calmes, ils écoutent, ils répondent. Installés en arc de cercle autour de Hugo, ils n’ont ni table ni cahier ni crayon, et n’ont pour seule mission que celle d’être attentifs et – si possible – de participer à la conversation.

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 29 = 32