Le Foll sera bien candidat mais ne veut pas dialoguer avec les militants


Le maire du Mans est parvenu à obtenir assez de parrainages pour affronter Anne Hidalgo dans un vote qui sera réservé aux seuls adhérents du Parti socialiste.

C’est désormais acté. Stéphane Le Foll sera bien candidat à la primaire interne du Parti socialiste, qui se déroulera jeudi 14 octobre, selon Le Parisien . Le maire du Mans a réussi à obtenir le nombre de parrainages nécessaires – 33 au lieu de 30 nécessaires – pour pouvoir figurer sur la liste des candidats entre lesquels les militants auront le choix de voter. «On s’est arrangé pour qu’il les obtienne de la part de conseillers nationaux qui ne voteront pas pour lui. C’est normal qu’il puisse être candidat», confie un membre du Conseil national au Parisien.

Depuis des semaines, l’ancien ministre de François Hollande fait savoir dans les médias et sur les réseaux sociaux qu’il est candidat et qu’il souhaite débattre avec Anne Hidalgo. «Je propose toujours à Anne Hidalgo un débat à la télévision. Quand on revendique, comme elle et le PS, la démocratie participative et les votes citoyens, le minimum est d’accepter de débattre», expliquait-il encore il y a quelques jours au JDD. Une demande rejetée par la maire de Paris et par Olivier Faure, le premier secrétaire du PS, qui ne voulait pas de «confrontation publique hypermédiatisée».

À VOIR AUSSI – Présidentielle 2022: que peut espérer la gauche ?

Il ne souhaite pas parler aux militants

Malgré cela, un temps d’échange d’une heure avec les militants sous forme de «live» sur les réseaux sociaux a été proposé aux deux candidats, d’après Le Parisien. Un dialogue qu’a accepté l’édile de Paris, qui répondra aux questions des militants lundi 11 octobre. Et que n’a pas souhaité Stéphane Le Foll. « Ils proposent un faux dialogue pour donner l’impression qu’il y a un débat alors qu’il n’y a pas de débat : c’est une succession de questions préenregistrées », dénonce-t-il dans Le Parisien, estimant que la direction du PS se donne « bonne conscience » alors qu’elle « s’est ouvertement déclarée pour Anne Hidalgo ».

La maire de Paris devrait être investie sans grande difficulté par les adhérents du Parti socialiste. Elle se rendra ensuite à Lille, le 23 octobre, où elle recevra officiellement le soutien de sa famille politique, aux côtés de Martine Aubry.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


9 + = 12