Le Coronavirus rend-il les entreprises inquiètes ?


Selon un baromètre réalisé par Opinion Way pour La Tribune, LCI et CCI France, les chefs d’entreprise pensent que le virus devrait avoir des impacts négatifs sur l’économie française. Ils seraient ainsi 58% à penser que le Covid 19 qui vient d’arriver en France, devrait toucher de nouveau les entreprises de l’hexagone. 

Le coronavirus au mauvais moment

Si le pessimisme ambiant règne, c’est déjà parce que le mouvement des gilets jaunes et les mouvements sociaux qui ont touché notre pays durant ces derniers mois inquiétaient déjà les commerçants et les artisans. Interrogés, ils étaient ainsi 53% à avoir constaté une dégradation de leur trésorerie en 2019 et la moitié d’entre eux à craindre pour la pérennité de leur entreprise à échéance de 6 mois ! Une très mauvaise nouvelle quand on sait qu’elles demeurent peu informées des mesures palliatives mises en place par le gouvernement puisque 84% des dirigeants de TPE, commerçants, et indépendants ne les connaissaient pas et que 95% des informés ne les ont pas utilisées car inadaptées. L’arrivée du Covid 19 pourrait donc créer une véritable hécatombe. 

De nouvelles mesures prises par le gouvernement ?

S’il n’y a pas pour le moment de raisons de céder à la panique, certains syndicats commencent  à s’inquiéter de l’impact sur nos petites entreprises et sur les indépendants. Ainsi Marc Sanchez, secrétaire général du Syndicat des Indépendant et des TPE (SDI) a déclaré : « Face à l’urgence de la situation, le gouvernement doit dès à présent apporter des mesures de soutien financier pour les très petites entreprises et commerces afin qu’elles aient les moyens de se prémunir si la situation sanitaire venait à s’aggraver. Ces mesures permettront à ces structures, d’une part, de s’équiper pour offrir un cadre rassurant à leurs clients, et d’autre part, de continuer à vivre si jamais cette situation s’éternise et que plus personne n’ose pousser leur porte. »

L’exemple de la Chine qui ne rassure pas

En cas d’arrivée du virus sur la France, nul ne doute que les rues de nos villes devraient ressembler à celles touchées en Chine. Les commerces pourraient donc être fortement touchés à moins qu’une solution et des médicaments efficaces soient rapidement trouvés. L’emballement médiatique est bien présent même si le nombre de cas et de personnes décédées (deux à la rédaction de cet article) en France demeure faible. Il ne faut cependant pas minimiser l’impact que pourrait avoir une crise de panique si la propagation venait à s’étendre. Les exportations seraient alors fortement affectées et les commerces désertés, une situation qui pourrait rapidement rendre la situation difficile pour les entreprises.

Des communiqués qui montrent une menace réellement envisagée

Si on pourrait se dire qu’il n’y a pas encore de situation des urgences, des communiqués semblent montrer que la menace pourrait devenir réelle comme celui du réseau des URSSAF qui a déjà déclaré que « Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité de certaines entreprises, le réseau des Urssaf est mobilisé pour venir en soutien des entreprises qui rencontrent des difficultés pour déclarer ou payer leurs cotisations. Ainsi, les employeurs ou travailleurs indépendants ayant subi une perturbation majeure de leur activité sont invités à se rapprocher de l’Urssaf afin que la solution la plus adaptée soit trouvée. Ces demandes seront traitées de manière prioritaire par l’organisme. ». Des mesures qui permettront l’octroi de délais ainsi que la remise des majorations et pénalités de retard sur les périodes ciblées. Cette mesure possédant son pendant pour les indépendants afin d’’obtenir un « nouvel échéancier de paiement des cotisations provisionnelles, ou de solliciter l’intervention de l’action sociale pour la prise en charge partielle ou totale des cotisations au titre de l’aide aux cotisants en difficulté, ou pour l’attribution d’une aide financière exceptionnelle »



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 60 = 68