Le colza dévisse, à la suite du pétrole


Les prix du colza subissaient une lourde chute, mercredi après-midi, à la suite du pétrole, très affecté par les craintes liées aux conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la demande.

L’huile de palme reculait légèrement à la Bourse de Kuala Lumpur, tout comme l’huile de soja à Chicago. Le colza français était plus lourdement touché, à quelques heures des annonces de l’exécutif de nouvelles mesures destinées à contenir l’évolution de l’épidémie dans l’Hexagone.

Peu avant 15h30 (14h30 GMT) sur Euronext, la tonne de colza reculait de 7,25 euros sur l’échéance de novembre à 380,50 euros et de huit euros sur l’échéance de février à 384 euros, pour plus de 10 000 lots échangés, une activité plus importante qu’habituellement, signe que le marché est fébrile.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 29 = 38