Le blé monte avec la révision à la baisse de la production mondiale-Conjoncture et marchés


Le cours du blé coté à Chicago est remonté vendredi, réagissant à une révision à la baisse de la production mondiale de la céréale et au dollar faible. Les cours du maïs et du soja sont eux restés stables.

Le Conseil international des céréales (CIC) a abaissé vendredi ses prévisions mensuelles de production mondiale de blé de 6 millions de tonnes, à 762 millions de tonnes (contre 768 millions précédemment).

Pour la production américaine, le recul est de 1,5 million de tonnes avec des estimations passant de 51,1 millions de tonnes à 49,6 millions de tonnes.

Le blé a aussi profité du repli du dollar, qui évoluait vendredi à des niveaux plus vus près de deux ans face à un panier d’autres devises. Une baisse du billet vert a tendance à faire monter le prix des produits agricoles américains, libellés dans cette devise, en les rendant plus attractifs pour les acheteurs munis d’autres monnaies.

Le maïs et le soja ont fait du surplace, le marché suivant avec appréhension la nouvelle escalade diplomatique entre les Etats-Unis et la Chine. Pékin a ordonné vendredi la fermeture d’un consulat américain en représailles à une mesure identique visant sa propre mission diplomatique à Houston, où le personnel s’affairait pour évacuer les lieux sur fond d’accusations d’espionnage dignes de la Guerre froide.

La demande pour l’oléagineux américain, très soutenue ces deux dernières semaines après de multiples commandes chinoises, restait toutefois forte après l’annonce par les exportateurs privés d’une vente de 252 000 tonnes de soja pour livraison vers des destinations inconnues.

Jeudi, les chiffres hebdomadaires du gouvernement américain sur les ventes à l’étranger se sont établis dans la fourchette des attentes du marché pour le maïs et le soja et un peu au-dessus des anticipations pour le blé.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé vendredi à 3,3500 dollars contre 3,3550 dollars la veille (-0,15 %).

Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus actif, a fini à 5,3950 dollars contre 5,2950 dollars à la précédente clôture (+1,89 %).

Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, a terminé à 8,9925 dollars contre 9,0000 dollars jeudi (-0,08 %).



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


42 + = 45