le bilan avant de tourner enfin la page


Autre époque

Et voilà une année de plus qui se termine.
Une de plus une de moins comme disent certains (les vieux) mais pas cette fois car celle-là, on va s’en souvenir pour un bon moment et même qu’on en reparlera à nos petits-enfants pas encore nés, leur expliquant à ces foutus gosses dont le cerveau sera probablement directement connecté à la 10G c’était quoi la vie à la dure, les faisant chier à chaque visite que nous, « d’no’te temps », on a vécu « la guerre », certes sans balles qui sifflent à coté de nos oreilles mais entre quatre murs qui nous servaient de tranchées, évoquant les heures sombres des attestations pour avoir le droit de voir la lumière du jour, et le retour au goulag une fois la nuit tombée. Non, j’en rajoute pas.

Une année de merde où l’on a gardé le moral par la force des choses mais où l’ambiance n’y était pas. 2020, c’était censée être l’année de la Next Gen, des paillettes, des grands shows et des émeutes dans les magasins pour récupérer son précieux. Alors on a bien eu notre Next Gen, mais avec des projecteurs numériques, de fausses conférences aux applaudissements enregistrés comme si nous étions dans une sitcom, et un lancement à succès mais navrant dans la forme, ayant fait les affaires des spéculateurs en ligne et de certains livreurs décidés à arrondir grassement leur fin de mois. On en regretterait le launch PS2 au Virgin tiens.

Le pire étant que ce n’est pas fini et que si 2021 verra le final de l’épidémie, ça continuera de traîner autant en longueur qu’une saison de The Walking Dead (force à ceux qui sont du coté Est du pays d’ailleurs), pour des mois durant le masque vissé sur notre mâchoire, sans contact, sans embrassade, sans bars, sans restaurants, sans…

Oui ‘scusez, parlons de ce que l’on retiendra vraiment de cette année.

C’est tout car il n’y a matière à tartiner davantage et que chacun n’oublie pas que les meilleurs jeux, ça restera ceux que vous considérez comme tels en faisant fi de l’avis de blasés dans mon genre néanmoins emprunt d’une réelle objectivité 5/5.

D’ailleurs, j’offre aussi une petite mention purement perso pour les jeux suivants :

Resident Evil 3 Remake
Trials of Mana
Gears Tactics
Immortals Fenyx Rising
Two Point Hospital
Fall Guys
Hyrule Warriors : L’Ere du Fléau
Xenoblade Chronicles : Definitive Edition

Après oui, je sais qu’il en manque et je mesure l’étendue de la situation en me disant que parmi mes rendez-vous loupés de l’année (donc les jeux que je n’ai pas eu le temps de toucher pour x raisons), quatre font partie des titres majeurs de 2020, dont 13 Sentinels qui pour maintenant va me faire attendre une éventuelle version Switch, Yakuza : Like a Dragon que j’achèterais à l’occasion (chose que je me dis durant des mois avant son arrivée dans le Game Pass), Hades qui attend dans ma Switch mais je n’ai pas encore eu le temps de le lancer, et ce foutu Half-Life Alyx dont je continue de croiser les doigts pour un portage sur le PSVR2, quand ce dernier existera.

C’est néanmoins à la fois cocasse et satisfaisant pour le média de constater que malgré l’année qu’on aimerait oublier à jamais, elle fut plus satisfaisante en sorties que 2019, où mon ratio GOTY/déceptions penchait dans le mauvais sens.

C’était donc finalement un bon cru, qui aurait pu être encore meilleur si Nintendo s’était un peu plus bougé les fesses et si Microsoft n’en était pas encore à caresser les premières pousses des graines semées avant la vraie récolte prévue on ne sait encore quand, mais on aura réussi à s’occuper, et ce n’était pas du luxe.

Et pour 2021 ?
Hé bien on va espérer à nouveau revoir de vraies conférences déjà, du moins au-delà du printemps. La performance d’audience des éditeurs cette année malgré l’absence d’E3 pose encore plus de doute sur l’avenir du salon de Los Angeles mais les vrais shows commencent à manquer, et tant pis si pour certains, les premiers rangs sont payés au nombre d’applaudissements.

Mes believes « censées » :
(genre pas Half-Life 3)

– Que Nintendo fasse un anniversaire digne de Zelda.
– Que Nintendo fasse un anniversaire digne de Metroid.
– Que Nintendo sorte la Switch Pro.
– Que Sony annonce (et sorte) le PlayStation VR 2 (avec Astro Bot 2).
– Que ma fibre soit ENFIN activée d’ici quelques semaines !
– Que l’un des 36 Inside Xbox soit l’occasion d’annoncer le nouveau PlayDead.

Mes principaux « Most Wanted » pour 2021 :
(GOW Ragnarok non inclus, je n’arrive pas à l’imaginer avant 2022)

– Resident Evil Village
– Ratchet & Clank : Rift Apart
– Halo Infinite
– Back 4 Blood
– Ys IX
– Cyberpunk 2077

Mes attentes non annoncées/datées pour 2021 mais j’y crois :
(BOTW2 et FFXVI, j’y crois pas non)

– Bayonetta 3
– Forza Horizon 5
– Metroid Prime Trilogy Switch (je n’ai pas fait le 2 et le 3 donc…)
– Picross S6

Et voilà.
Les voyants sont aux verts pour que 2021 soit un excellent cru, déjà par les jeux annoncés mais également par un timing qui fait que l’on commencera à apercevoir le cycle 2 de la nouvelle génération, au moins en terme de bande-annonces, que Nintendo va aborder lui son cycle 3 avec déjà de belles cartouches en vue, qu’on va doucement arrêter de parler cross-gen pour commencer à enchaîner les claques dans la bouche, et tout simplement que si « tout se passe comme prévu », on se remettra simplement à vivre normalement.

Donc c’est plus que jamais que je souhaite à chacun une excellente année.
Avec surtout la santé qui va avec.

Bon par contre,
va falloir qu’on m’explique un jour pour ce truc.



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


52 + = 58