L’art fait son marché | Beaux Arts


Samedi matin, à Paris. Il n’est même pas encore 10 heures qu’une file d’une dizaine de personnes s’est déjà formée à l’angle de la rue du Temple et de la rue Michel-le-Comte. Il faut dire qu’avec sa devanture colorée et ses vitrines super-éclairées, le lieu a des allures de concept-store branché ou d’épicerie fine aux produits recherchés… Pourtant, il n’en est rien (ou presque) !

C’est à cette adresse que la Galleria Continua a inauguré, le 21 janvier dernier, sa nouvelle antenne parisienne, qui abritera également quand les conditions le permettront un café et une salle de conférences dédiée aux rencontres artistiques. Premier invité de marque de ce lieu hybride, JR est en charge de l’exposition inaugurale simplement intitulée « TRUC À FAIRE ».

Dans les 800m2 autrefois occupés par un grossiste se côtoient ainsi les trois grâces hilares de Michelangelo Pistoletto, les iconiques rayures de Daniel Buren, les toiles timbrées de Kader Attia et bien sûr une anamorphose géante de la tour Eiffel, dont seul JR a le secret. Plus incongru, ici on peut aussi acheter des fromages, des bouteilles de vin ou de bière, des livres ou des revues, qui trônent fièrement sur les étagères de cette épicerie-galerie. Nourrir le corps et l’esprit : en ces temps de couvre-feu, plus besoin de choisir !

Vue de l’exposition « TRUC À FAIRE », 2021

i

© Sara de Santis / Courtesy Galleria Continua

Vue de l’exposition « TRUC À FAIRE », 2021

i

© Sara de Santis / Courtesy Galleria Continua

Kader Attia, Independance disillusion, 2014

i

Huiles sur toile • © Sara de Santis / Courtesy Galleria Continua et Kader Attia

Visiteurs attendant de voir l’exposition « TRUC À FAIRE », 2021

i

© Sara de Santis / Courtesy Galleria Continua

Du 21 janvier 2021 au 20 février 2021

www.galleriacontinua.com



Source link

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


+ 8 = 13